Matoto : un corps sans vie retrouvé sous le pont de Gbèssia Kondéboungni

Le corps sans vie de Mohamed Camara, âgé d’une vingtaine d’années a été retrouvé ce mardi matin sous le pont de Gbessia Kondébougni, dans la commune de Matoto à Conakry.

Informé de cette triste nouvelle, Tidiana Soumah proche du défunt s’est aussitôt rendu sur les lieux pour constater les faits.

Au micro des journalistes, il précise que Mohamed Camara souffrait d’une maladie qui apparaître les boutons sur le corps, elle est appelée en langue soussou « Gbagna »

« C’est l’enfant de la jeune sœur de ma belle sœur. Il avait une maladie qu’on appelle en soussou « gbagna » ce qu’on a lancé sur lui. Il est venu de Kamsar, on a appelé le guérisseur qui est venu le regarder. Il a regardé qu’il y avait trop de boutons sur son corps. Ainsi, il a commencé de le soigner ici. Comme nous sommes à Conakry et qu’on ne peut pas trouver tous les médicaments, on était obligé de l’amener à Samoun dans Forécariah. Il est parti là-bas, ils ont commencé son traitement et ça allait un peu bien. Avant hier dimanche, je suis parti là-bas pour l’enterrement d’un corps, je l’ai trouvé là-bas, il m’a dit qu’il souffrait de paludisme, je lui ai dit comme il n’y avait pas de places dans ma voiture, qu’il s’embarque pour qu’on se retrouve à Conakry. C’est dans ça que vraiment, il s’est embarqué hier, il est venu à 00 h descendre ici ; il était fatigué et il n’a pas pu rentrer à la maison (…)», a-t-il fait savoir.

Présents sur les lieux, les sapeurs pompiers ont transporté le corps à l’hôpital Ignacce Deen. Sur place, rien n’a été dit sur son enterrement.

Kaba KOUYATE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...