Dr Morisanda Kouyaté : « […] parler de délocalisation du cadre de dialogue, c’est s’insulter soi-même »

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Guinéens de l’étranger a réagi sur la proposition de délocalisation du cadre de dialogue inter-guinéen dans un autre pays de la sous-région.

Dans sa sortie médiatique sur la RTG, Dr Morisanda Kouyaté précise que le cadre de dialogue qui se tient actuellement dans le pays est bien inclusif, car personne n’a été exclue.

« Ce que les chefs d’Etat de la CEDEAO demandent, c’est ce que le président fait depuis qu’il est au pouvoir c’est-à-dire donner au dialogue un caractère inclusif. C’est pourquoi, il a instruit son Premier ministre qui a nommé trois facilitatrices indépendantes. Lui-même, il s’est déplacé pour aller rencontrer les acteurs politiques. J’ai dit cela aux chefs d’Etat je ne pense pas que dans leurs pays qu’il y est eu une telle démarche participative. Nous voyons ce qui se passe ailleurs, mais nous l’avons fait. Malgré cela, on dit que ce n’est pas inclusif, le chef de l’Etat a redit au Premier ministre de continuer à tendre la main. Ce qu’ils demandent, c’est ce que nous faisons déjà », indique-t-il.

Et de poursuivre : « Maintenant parlant de la délocalisation, je crois que cela est purement un lapsus de leur part. Parce que parler de délocalisation du cadre de dialogue, c’est s’insulter soi-même. Imaginez un seul instant prendre un bateau pour embarquer les Guinéens afin qu’ils se parlent ailleurs, c’est vraiment ridicule », a poursuivi ce diplomate guinéen dont les propos décryptés par inquisiteur.net

Kaba Kouyaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...