« Mon départ au sein du RPG arc-en-ciel, ça va être plus que le coup d’Etat du 5 septembre » Mohamed Said Touré qui conteste son expulsion

Le Bureau politique national du RPG arc-en-ciel a dans un communiqué rendu public hier soir, décidé d’expulser du parti jaune Mohamed Said Touré qui se présente au titre de l’inspecteur général de la jeunesse de la formation politique dont le président, Alpha Condé a été renversé le 05 septembre 2022. par l’armée natioanle.

En réaction à cette décision du BPN du RPG qu’il conteste sur toute la ligne, Mohamed Said Touré laisse entendre que son départ du RPG arc-en-ciel sera plus que le coup d’État du 05 septembre opéré par le CNRD avec à sa tête le colonel Mamadi Doumbouya.

« J’ai adhéré au RPG depuis 1995, j’avais 12 ans. Ce n’est pas papier vide, ce communiqué, y a pas quelqu’un au sein du parti qui peut dire que je ne suis pas militant, ni l’inspecteur général du RPG. Je ne peux pas écouter un bureau provisoire qui est dissout, je ne veux pas des gens qui veulent faire de la mafia politique au sein du RPG arc-en-ciel qui sont en train de vendre la dignité de notre parti. C’est pourquoi, j’ai dit que l’heure a sonné pour une nouvelle génération. Personne ne va m’empêcher, la seule personne qui pourra m’empêcher, c’est le professeur Alpha Condé, qui reste et demeure président du RPG arc-en-ciel. (…) mon départ au sein du RPG arc-en-ciel, ça va être plus que le coup d’État du 5 septembre », a-t-il dit ce vendredi sur FIM FM.

 

Hamidou KIBOLA BANGOURA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...