« Le handicap n’est pas une fatalité ça dépend du prisme par lequel la société regarde les personnes handicapées » Dansa Kourouma

La journée internationale des personnes handicapées a été célébrée en différé ce mercredi 07 décembre 2022 au palais du peuple sous le thème « Vaincre son handicap et devenir acteur de développement ». Cette rencontre organisée par le ministère de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables a été présidée par le président du CNT.

Après avoir écouté le discours du porte-parole des personnes handicapées, Dr Dansa Kourouma s’est senti touché par le message véhicule par cet enfant.

« Quand je voyais cet enfant lire je me rappelais de ce grand frère ainé de mon père et je demande Dieu qu’il l’accorde son paradis. Le handicap n’est pas une fatalité ça dépend du prisme par lequel la société regarde les personnes handicapées, ça dépend du prisme par lequel les familles, les autorités gèrent la question d’handicap. C’est pourquoi madame la ministre au nom du Président de la transition chef de l’État, chef suprême des armées le colonel Mamady Doumbouya, dont la magnanimité n’est plus à démontrer en faveur des personnes handicapées je souhaite à toutes ces personnes qui sont rassemblées dans cette salle mes encouragements et mon soutien indéfectibles parce que c’est vous qui l’avez pas cherché c’est Dieu qui a réparti il vous a donné votre part. c’est pourquoi nous qui sommes vos responsables et vos autorités d’aujourd’hui nous devons prendre toutes les mesures législatives, les mesures administratives les mesures sociales les mesures financières pour que cette situation d’handicap ne constitue pas un frein au développement harmonieux de notre pays. »

Pour lui, des mesures doivent être prises afin de créer une meilleure condition de vie pour ces personnes qui traversent une vie difficile.

« Nous devons voter des budgets sensibles à la situation d’handicap. Nous devons voter des lois sensibles à la situation d’handicap. Nous devons prendre des mesures sensibles à la situation d’handicap. Loin de faire des discours ronflant à tout moment le changement de paradigme c’est aujourd’hui par ce que vous êtes de plus en plus nombreux et de plus en plus exclus de la société ce n’est pas normal c’est inacceptable que dans notre société malgré votre capacité contributive qu’aucune mesure efficace n’est prise pour rentabiliser ou capitaliser votre contribution au développement de notre pays aux responsables des différentes organisations et fédérations des personnes handicapées je vous demande une fois encore de vous sentir heureux parce que vous êtes des personnes à célébrer à cause de votre courage à cause de votre perspicacité et à cause de votre vision vous méritez être soutenus par toutes les autorités de ce pays par tous les partenaires de la Guinée et par la société guinéenne tout court »

Kaba kouyaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...