Journée d’assainissement : « Nous ne venons pas que pour ramasser, mais nous venons dire aux gens que c’est une activité noble et qui peut améliorer le bien vivre ensemble » Ousmane Gaoual Diallo

Initialement prévue le premier samedi de chaque mois, la journée d’assainissement qui consiste à rendre propre le pays a eu lieu ce samedi.

Dans la commune de Matoto c’est le ministre porte-parole du gouvernement qui a lancé les travaux de cette activité à l’école Hadja Aicha Bah au compte du mois de décembre 2022.

Prenant la parole, le ministre des postes et télécommunications et de l’économie numérique, Ousmane Gaoual Diallo se dit satisfait.

« Je suis très heureux d’être dans un milieu scolaire et très content pour la présence massive à la fois des autorités, des parents d’élèves, mais aussi des élèves. Parce que ce que nous faisons à deux objectifs : d’abord rendre propre notre environnement puis transmettre les bonnes pratiques à nos enfants, à nos frères pour que l’hygiène soit quelque chose de naturel aussi bien dans les maisons qu’en dehors de la maison. Et il n’y a pas un endroit pour transmettre ce savoir que dans le milieu scolaire. Donc, nous remercions le ministre de l’administration et du territoire qui a choisi le thème milieu scolaire pour cette autre journée de sensibilisation et d’assainissement parce que les deux volets sont utilisés pendant cette journée. Nous ne venons pas que pour ramasser, mais nous venons dire aux gens que c’est une activité noble et qui peut améliorer le bien vivre ensemble et qui peut améliorer votre habitat et les conditions de vie dans le milieu public ».

Pour sa part, le maire de la commune de Matoto a remercié le ministre Mory Conde qui a orienté cette journée d’assainissement dans les écoles.

Mamadouba Tos Camara : « C’est une façon d’amener aussi les élèves, les parents d’élèves à s’impliquer dans le cadre de l’assainissement dans les établissements. Donc il faut aller là où il faut partir sensibiliser afin que chacun puisse vraiment se servir de cet acte citoyen. Depuis que nous sommes là l’engouement est de taille ».

Présent sur les lieux, le Directeur communal de l’éducation a promis de pérenniser cette initiative au sein des écoles de sa juridiction.

Kaba kouyate

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...