Faranah : 8 présumés coupeurs de route arrêtés par la gendarmerie territoriale

La gendarmerie territoriale de Faranah a mis aux arrêts huit présumés coupeurs de route. Ils ont été présentés aux hommes de médias ce jeudi 30 Juin 2022 par le procureur prés le tribunal de première instance de Faranah Sidiki kanté.

Il est reproché à ces présumés bandits d’attaques à mains armées et de détention illégales d’armes.

A en croire au commandant du groupement de la gendarmerie territoriale de Faranah, ces huit personnes ont été arrêtées différemment.

«Nous avons réussi à mettre main sur trois (3) groupes. Le premier est composé de trois personnes qui sont : Mamadou Saliou, Souleymane Diallo et Amadou Sadjo Barry. Ils ont été interpellées par une femme qui est la commandant du groupement de la gendarmerie territoriale de Gueckedou, aidée par des gendarmes qui rodaient autour. Elle était déjà la cible de ces bandits qui étaient à bord d’une moto. Le deuxième groupe comportait Kaly Samoura et Aly Diawara arrêtés sur le même tronçon. Ils opéraient entre le district de Laya et la sous-préfecture de Maréla. Quand à Mamadou Tely Bah, Ousmane Diallo et Diayla Barry qui constituent le troisième groupe, ils ont été arrêtés le samedi dernier 25 juin 2022 grâce au concours des populations », a fait savoir le colonel Ibrahima Diallo dans des propos pris sur mosaiqueguinee.com.

De son côté, le procureur près le tribunal de première instance de Faranah a salué les efforts des agents de la gendarmerie territoriale de Faranah qui ont réussi cette opération.

«Je remercie les forces de défense et de sécurité pour avoir pris les dispositions afin de mettre main sur ce groupe de présumés bandits… Aujourd’hui, il y’a une insécurité totale et récurrente entre Maréla et Faranah. Même en plein jour, il y a des gens qui sévissent et qui sont là pour inquiéter les usagers de la route. C’est extrêmement grave», a déclaré M. Sidiki Kanté, toujours chez nos confrères.

Les présumés bandits ont été mis sous mandat de dépôt en attendant leur procès, ajoute notre source.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...