Tentative d’assassinat du capitaine Dadis : « si on a décidé de prendre les dispositions de faire juger les événements du 28 septembre, il faut que cette même justice prenne aussi des dispositions pour que le dossier du 03 décembre soit jugé » (Me Pépé Antoine Lama)

S’exprimant sur le dossier de l’événement du 03 décembre 2009 qui a occasionné l’assassinat de feu Joseph Makambo et la tentative d’assassinat du capitaine Moussa Dadis Camara président de la transition de 2009, maître Pépé Antoine Lamah, un des avocats de l’ancien président du CNDD, au micro de notre reporter ce lundi 17 janvier 2023 fait savoir que le dossier est pendant devant le tribunal de première instance de mafanco. Il souhaite que la justice prenne des dispositions pour dire la vérité dans cette autre affaire.

 » La procédure est pendante devant le tribunal de première instance de mafanco, nous avons déjà écrit au procureur de la république près dudit tribunal pour lui demander de bien vouloir juger ce dossier mais nous avions déploré que le procureur de la république n’ait pu donner suite à notre requête, d’après nos sources, il se serait réfèré à sa hiérarchie (parquet général) qui a instruit à ce que ce dossier attend. Pour moi ce dossier ne doit pas attendre, l’affaire que nous sommes entrain de juger aujourd’hui a connu son épilogue à l’instruction depuis 2018, elle est audienciée, ce n’est pas une affaire qui a connu un arrêt de renvoi en 2014 qui ne peut pas être jugé maintenant. On n’en peut pas faire de deux poids deux mesures, il faut que la justice reste juste, si on a décidé de prendre les dispositions de faire juger les événements du 28 septembre, il faut que cette même justice prenne aussi des dispositions pour que le dossier du 03 décembre soit jugé » a-t-il indiqué

«  c’est en cela que j’interpelle le ministre de la justice, gardes des Sceaux qui s’est tout temps illustré par sa volonté, son acharnement à faire la justice, à faire dire le droit, nous voudrions qu’il intervient au niveau du parquet général qui pourra certainement véhiculer les instructions au niveau du parquet d’instance pour que le dossier ouvert contre Toumba et ses acolytes devant le tribunal de première instance de mafanco passe enfin en jugement pour qu’on sache qui a sauvagement assassiné Makambo, qui sont ceux qui ont tenté d’assassiner le capitaine Moussa Dadis Camara » a-t-il poursuivi.

Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...