27 C
Conakry
samedi, décembre 9, 2023
AccueilSante«Pus de 113 000 personnes vivent avec le VIH/Sida» en Guinée :...
spot_img

«Pus de 113 000 personnes vivent avec le VIH/Sida» en Guinée : le gouvernement promet de rehausser « la subvention accordée à la lutte », déclaration PM Goumou

Déclaration.

Chers compatriotes,
Il y a 6 ans, l’ONUSIDA estimait la prévalence du VIH à 1,5% contre 1,7% en 2012. Selon les données de Spectrum 2021, plus de 113 000 personnes vivent avec le VIH/SIDA dans notre pays. C’est dans ce contexte que ce 1er décembre 2022, comme tous les autres pays du monde, nous célébrons la 34ème journée mondiale de lutte contre le sida.

A cette occasion, je m’incline pieusement devant la mémoire des victimes de cette pandémie.

Pour cette année, la journée sera célébrée sous le thème « Poussons pour l’Égalité ».

Au nom du Président de la transition, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, je salue le courage et la foi des personnes vivant avec le VIH qui se battent tous les jours contre les maladies opportunistes, mais également contre la stigmatisation.

Le Gouvernement tient à reconnaitre le noble travail du personnel soignant et de la société civile qui accompagnent au quotidien les patients et s’activent dans la sensibilisation des populations pour favoriser l’inclusion sociale et économique des personnes affectées.

Chers concitoyens,
Notre pays, la République de Guinée, a adhéré à la définition des nouveaux objectifs du développement durable adoptés par les Nations Unies. Parmi ces objectifs, la lutte contre le sida figure en bonne place et le monde entier s’est fixé pour objectif de mettre fin à cette pandémie d’ici à l’horizon 2030.

La promotion de l’égalité entre tous les Guinéens, sains ou malades, sera intensifiée dans notre stratégie de lutte pour mettre fin au sida en Guinée.

Cela induit une réduction des inégalités qui freinent la prise en charge de la maladie et l’inclusion des personnes affectées.
Pour y arriver, nous devons redéfinir nos stratégies de manière efficace et efficiente.

Il nous faut encourager le leadership local pour des actions ciblées, durables et responsables.

Nous devons innover, créer de nouveaux partenariats et mener toutes nos actions dans le respect des droits humains.

Ainsi, nous pourrons atteindre l’objectif des trois 95 de la stratégie mondiale de lutte contre le sida à savoir :
• 95% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique ;
• 95% des personnes qui connaissent leur séropositivité sont sous traitement antirétroviral ;
• 95% des personnes sous traitement ont une charge virale supprimée, faisant en sorte qu’elles restent en bonne santé et réduisant le risque de transmission du VIH.

Chers compatriotes,
Nous devons tous savoir que le DÉPISTAGE reste la principale voie pour la concrétisation des trois 95.

Cela nécessite un accroissement de nos efforts et de nos performances en matière de dépistage du VIH /SIDA afin de maintenir le processus d’accélération de la riposte pour un respect de l’échéance visant à éradiquer la pandémie d’ici 2030.

Malheureusement, nos populations font de moins en moins recours au dépistage volontaire entraînant ainsi un retard dans la réalisation du 1er objectif.

Le Président de la Transition, Président du CNRD, Chef de l’État, Chef suprême des Armées, lance un appel solennel au peuple de Guinée à se faire dépister volontairement. En vous soumettant à ce geste simple, gratuit et confidentiel, vous protégez des vies.
Les services de santé publique doivent partout appliquer cette politique de l’État.

En ma qualité de Président du Comité National de Lutte contre le Sida, je fais mien l’adage qui dit « mieux vaut prendre des mesures pour éviter un ennui, que d’être obligé d’y remédier par la suite ».

Par ma voix, le Président de la Transition, le CNRD et le Gouvernement renouvellent leur engagement à œuvrer pour une riposte robuste à la pandémie du VIH/SIDA dans notre pays.

J’ai conscience que nos ambitions ne pourraient être réalisées sans un financement adéquat et pérenne.

A ce titre, des efforts seront fournis par le Gouvernement en vue de l’augmentation conséquente de la subvention accordée à la lutte contre le SIDA à travers le Budget National de Développement.

Je saisis l’occasion pour remercier à nouveau nos partenaires techniques et financiers, notamment l’ONUSIDA, pour leur présence et leurs efforts constants à nos côtés dans cette lutte.

Je les exhorte à poursuivre leur appui tout en relevant leurs niveaux de contribution dans le financement de la riposte en faveur de la prévention des IST/VIH/SIDA.

J’invite également, le secteur privé et plus particulièrement celui des mines à accompagner le Gouvernement dans l’éradication de la pandémie dans notre pays.

Enfin, j’encourage le Secrétariat Exécutif du Comité National de Lutte contre le Sida à redoubler d’effort dans sa noble mission de lutte pour l’éradication de cette pandémie.

« ENSEMBLE UNIS, NOUS VAINCRONS LE VIH/SIDA. »

Vive la coopération internationale,
Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens
Je vous remercie !

Dr Bernard GOUMOU,
Premier Ministre, Chef du Gouvernement,
Président du Comité national de lutte contre le sida (CNLS)

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaire

Commentaires récents