L’absence de Bea épinglée lors du symposium de Malbanga : le secrétaire général du ministère des sports répond à Titi Camara

Le Secrétaire Général du ministère de la jeunesse et des sports recadre Titi Camara et dément ses propos selon lesquels les autorités du pays ont boudé le symposium de l’ancien joueur du syli Alioune Yattara « Malbanga » qui a rejoint sa dernière demeure mardi au cimtière de Koloma 2.

Interrogé par nos confrères de Guineematin, Mohamed Billy Kaba déclare que c’est le ministère des sports en collaboration avec le CONOR qui a organisé ce symposium pour l’ancien meilleur buteur de l’histoire du Horoya AC.

Pour lui, Titi à certainement ignoré la présence du département en charge des sports.

« Je pense que l’international Titi était présent. Peut-être qu’il avait tellement le choc du décès de Malbanga qu’il a ignoré la présence du ministère. Et, d’ailleurs, c’est moi-même qui ai clôturé les discours dommage en ma qualité de Secrétaire Général, représentant le ministre Lansana Béa qui a eu quasiment en charge l’organisation de ce symposium avec l’appui énorme du CoNor. Donc, j’ai été très surpris de cet article de Titi Camara. Il était présent, je ne sais pas qu’est ce qu’il avait. Il était tellement choqué qu’il a ignoré la présence des personnes qui étaient autour de lui, puisqu’il n’était pas à moins d’1 mètre de moi. Et, c’est moi qui ai clôturé les discours dommages. Et, également, le symposium a été organisé par le ministère des sports. Certes le ministre Lansana Béa n’était pas présent pour des raisons du Conseil, mais aussi parce qu’il avait une communication à passer ce jour-là et finalement qui a promis de se rendre au sein de la famille d’Alioune Malbanga. Parce que c’était quelqu’un qui côtoyait et moi et le ministre, sans oublier qu’il était aussi un cadre du ministère. Donc, à cet effet, le syndicat également, les cadres du ministère ont fait les hommages au nom du ministère. Je ne dis pas que c’est suffisant, mais je pense que c’est assez pour qu’on ne passe pas la trappe à ce monsieur Camara. Au-delà de présenter les condoléances au nom du ministère et au nom de tous les cadres du ministère, le ministère a accompagné financièrement la famille de Malbanga de par ma main directement au frère de Malbanga, en présence de sa mère. Donc, il faut qu’on arrête. Quand on est mécontent ou quand on a une quelconque situation qui ne nous convient pas, il faut qu’on arrête d’interpréter des choses et dire les choses clairement », précise Mohamed Billy Kaba.

Poursuivant, il estime que Aboubacar Titi Camara devrait tenir un discours ce jours afin de bien parler du défunt, car ils ont joué ensemble. « Titi d’ailleurs qui a été un proche collaborateur de Malbanga n’a pas fait de témoignages. Moi qui ai connu Malbanga il y a moins d’un mois, j’ai retenu d’énormes qualités humaines à travers nos collaborations que je n’ai pas manqué de signaler. Lui il a partagé le cuir rond avec Malbanga, on aurait dû l’entendre nous partager ce qu’il a partagé avec Malbanga, ce qu’il connait mieux de Malbanga que de s’occuper de qui est présent et qui ne l’est pas ».

Kaba Kouyaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...