Manifestation projetée par le FNDC : l’ANAD, le RPG arc-en-ciel et Cie apportent leur soutien au FNDC (déclaration)

Le cadre de dialogue inclusif dont l’ouverture est annoncée pour le 20 octobre 2022 par le Premier ministre se fera sans plusieurs Coalitions politiques. A savoir l’ANAD, la CORED, le FNDC politique et le RPG arc-en-ciel et alliés. Ce lundi, ces coalitions politiques ont, après une réunion au siège de l’UDG, informé qu’elles rejettent la cartographie du cadre de dialogue défini par le Président et appellent leurs militants et sympathisants de répondre massivement à l’appel à manifester du FNDC les 20 et 26 octobre prochain.

Ci-dessous, Flashguinee.info vous propose l’intégralité du communiqué

Les Alliances et Coalitions politiques de l’ANAD du FNDC POLITIQUE de la CORED-GUINEE et du RPG AEC et ALLIES se sont réunies en séance plénière ce lundi 17 octobre 2022 au siège de la CORED à l’effet d’échanger sur la situation sociopolitique de la Guinée notamment l’annonce faite par le Premier ministre de l’ouverture d’un dialogue politique le jeudi 20 octobre 2022.

Les Coalitions politiques susmentionnées ont noté avec un profond regret mais sans surprise, le refus obstiné de la junte et de son gouvernement de prendre en compte leurs recommandations concernant les préalables et les conditions d’ouverture et de tenue du dialogue politique guinéen en vue du retour paisible et rapide du pays à l’ordre constitutionnel

Les Coalitions politiques réitèrent leur récusation catégorique du schéma institué par le décret D2022/427/PRG CNRD SOG du 09 septembre 2022 portant création d’un cadre de dialogue inclusif et l’arrêté 2628 du Premier ministre et ne saurait s’associer à cette démarche unilatérale du CNRD et de son Gouvernement en l’absence notamment du médiateur de la CEDEAO.

Les Coalitions politiques notent avec amertume qu’après plus de treize mois de transition, la junte et son gouvernement ont refusé toute forme de gestion consensuelle avec la classe politique et n’ont posé aucun acte de nature à assurer le retour concerté à l’ordre constitutionnel.

Les Coalitions politiques déplorent que pendant ce temps, la junte et son gouvernement ont continué à perpétrer les violations des droits et libertés individuels et collectifs par les arrestations et séquestrations de leaders politiques, de la société civile et des citoyens ainsi que le refus d’ouverture d’enquêtes et procédures judiciaires crédibles, concernant des citoyens tués et illégalement incarcérés.

Les Coalitions politiques rappellent l’intangibilité des préalables et du schéma du cadre de dialogue décliné dans leurs précédentes déclarations et qui est conforme à l’article 77 de la charte de la transition.

C’est pour toutes ces raisons, que les Coalitions apportent leur soutien ferme et indéfectible aux manifestations pacifiques et revendicatives du FNDC prévues les 20 et 26 octobre 2022, respectivement dans le Grand Conakry et sur l’étendue du territoire national

Les Coalitions politiques exhortent l’ensemble de leurs militants et sympathisants ainsi que tous les guinéens épris de démocratie et de justice à répondre massivement, dans le respect des lois et principes, à l’appel du FNDC et de toute autre initiative visant à exiger le retour rapide à l’ordre constitutionnel

Mamadou Aliou Sow pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...