Fodé Oussou empêché d’aller se soigner, alerte : « Je cours des risques de cécité… »

Interpellé ce lundi 19 décembre 2022 par nos confrères de FIM FM sur l’interdiction de sortir qui lui a été opposé à l’aéroport Ahmed Sékou Touré alors qu’il devait honorer son rendez-vous médical en France, le vice-président de l’UFDG chargé des affaires juridiques, Dr Fodé Oussou Fofana affirme qu’il ne va jamais aller se mettre à terre pour prendre les pieds de qui que ce soit pour aller se soigner en ajoutant que « si je dois perdre mes yeux, je les perdrais »

Dans sa communication, Fodé Oussou Fofana ancien député dit que si le juge d’instruction l’a autorisé de partir c’est parce que celui-ci a tenu compte de son papier médical

« Je cours des risques de cécité, c’est un problème qui date de 17 ans. Chaque année, je fais minimum deux voyages pour aller me traiter. Si le juge d’instruction m’a autorisé à partir, il a tenu compte du papier que le médecin lui a envoyé. Tout ce que j’ai eu dans la vie comme argent j’ai mis dans ça parce que la vie c’est la vue. Ce qui m’abat c’est quand on veut donner l’impression comme si je n’étais pas au courant que le procureur a interjeté appel », a indiqué le vice-président de l’union des forces démocratiques de Guinée

« Je me remets à Dieu de la même manière que j’ai reçu l’autorisation d’un juge dans un pays normal et qu’on m’empêche de sortir. Je vais faire quoi ? Je ne vais jamais aller me mettre à terre pour prendre les pieds de qui que ce soit pour aller me soigner. Si je dois perdre mes yeux, je les perdrais », a-t-il laissé entendre

Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...