Université Obama : situation tendue entre manifestants et agents de sécurité, manque de gaz

Le FNDC et alliés ont de nouveau appelé à une manifestation de rue, ce jeudi 16 février dans le grand Conakry. C’est pour protester de nouveau contre la détention prolongée de leurs amis en prison il y a des mois et le retour très bref à l’ordre constitutionnel normal.
Cette marche prend de plus en plus forme dans certains endroits de la banlieue, notamment à Sonfonia rails, où jeunes manifestants et force de sécurité échangent tirs de gaz lacrymogènes contre pierres.

C’est une scène de démonstration qui se passe actuellement à Sonfonia rails, non loin de l’institut de formation professionnelle Barack Obama. Ici, des manifestants fortement mobilisésaffrontent les hommes en uniforme.

Au-delà des tirs et jets de cailloux, il faut également mentionner les injures de tout genre, en langue nationale Sousou qui se font entendre. Face à ces jeunes qui n’ont toujours pas dit leur dernier mot, la sécurité composée de la police et de la gendarmerie, serait en manque de gaz. Comme pour dire que c’est le terrain qui commande, gendarmes et policiers ont été obligés de se servir de cailloux, question de sauver leurs têtes.

En attendant que ladite manifestation prenne une autre allure, les arrestations elles continuent, même si elles (arrestations), n’empêchent ces jeunes de continuer à barricader plusieurs endroits de la route.

Affaire à suivre !

source médiaguinée.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...