Procès du 28 sept. : « J’étais ministre sans portefeuille », colonel Claude Pivi à la barre

Maintenant face à ses avocats pour des questions de décharge, le colonel Claude Pivi alias « Coplan » au compte de son 4ème jour d’interrogatoire dans le procès des massacres du 28 septembre de ce mardi 29 novembre 2022 devant le tribunal ad-hoc qui juge les faits des atrocités qui se sont produits à la même date contre la population civile, fait savoir qu’il était ministre chargé de la sécurité présidentielle, mais sans portefeuille.

C’est en répondant à une question d’un de ses avocats sur ce poste ministériel qu’il l’a dit à la barre « j’étais ministre sans portefeuille […]. Donc j’étais attaché directement à la présidence » a-t-il indiqué

Et de poursuivre à la barre qu’il est étonné de se retrouver devant le tribunal qui juge les événements du 28 septembre 2009.

« Ça m’étonne d’être là, car je n’ai jamais été jugé depuis que j’ai intégré l’armée », souligne-t-il.

Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...