Procès du 28 sept. : « il (Pivi) a beaucoup endeuillé ce peuple de Guinée par le passé… » ( Me Lancinè Sylla)

L’enquête de personnalité est obligatoire en matière pénale, c’est ce que laisse entendre au micro de notre reporter ce mercredi 30 novembre 2022 maître Lancinè Sylla un des avocats du commandant Aboubacar Diakité alias « Toumba ». C’était à l’occasion de la 26ème audience du procès des évènements du 28 septembre avec à la barre l’ancien ministre de la sécurité présidentielle Claude Pivi pour son 5ème jour d’interrogatoire.

À l’entame de ses propos, Me Lancinè Sylla, avocat de du commandant Toumba souligne que l’enquête sur la personnalité est obligatoire quand on est en matière pénale

« Lorsque nous sommes en matière pénale l’enquête de la personnalité fait partie des paramètres permettant aux juges d’individualiser la peine. Donc si on parle de sa personnalité, de son passé, prenez ça comme ça. Cette enquête de personnalité est obligatoire lorsque nous sommes en matière pénale. Donc ne croyez pas qu’en parlant de la personnalité de monsieur Pivi, nous serons hors sujet, cela fait bel et bien partie du procès criminel », dit-il.

Et de renchérir : « Il faut éviter qu’on vient redorer le blason de monsieur Pivi en le présentant comme un saint. Il ne l’est pas du tout, il a beaucoup endeuillé ce peuple de Guinée par le passé, la déstabilisation du pouvoir de Conté, il était le meneur. Vous avez vu toutes les questions qu’on a eu à lui poser par rapport à ça, il n’a pas accepté de répondre. Vous avez vu on a voulu le présenter comme un héros lorsqu’il s’est livré à des actes de rébellion, parce qu’il est allé attaqué les forces loyales qui étaient là pour empêcher que le groupe de Pivi pénètre dans la commune de Kaloum , c’était pour des raisons de sécurité. Lui il est venu comme il avait des fétiches, des gris-gris sur lui, qui lui permettait d’être imperméable aux balles, alors il est venu forcer la situation, il dit avoir ligoté certains, ça c’est un acte de rébellion. Alors on ne peut accepter que ce monsieur se présente comme s’il était un saint » mentionne ce conseiller de Toumba Diakité.

Le procès est renvoyé au lundi 05 décembre 2022 pour la suite des débats

Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...