Procès 28 sept. : voici ce qu’a dit Toumba (à la barre) au sujet des recrues de kalia

À la barre Mercredi 19 octobre 2022 au compte de la huitième audience des massacres du 28 septembre, le lieutenant-colonel Aboubacar Diakité alias Toumba qualifié d’un des cerveaux des massacres du 28 septembre 2009 a parlé de plusieurs sujets dont le recrutement des hommes (militaire) à kalia. Sur ce point précis, l’ancien aide de camp du capitaine Dadis fait savoir qu’il ne connaît rien dans cette affaire avant de souligner que ni Sékouba Konaté, ni Marcel Guilavogui, ni PIVI n’étaient associés à cela.

« Il y’a eu un recrutement, j’ai eu un quota, le général Sékou Konaté a eu un quota, Marcel a eu un quota mais sauf que, après ce recrutement là, il y’a eu un recrutement sélectif. Moi, je ne connais rien dans cette affaire, ni Marcel, ni Sékouba Konaté, ni PIVI ne sont au courant de cette affaire. Que des proches du président Dadis parce que, je ne veux pas parler de l’affaire de communauté. Un jour, je suis venu à la présidence, j’ai vu de nouveaux visages, ils m’ont dit que c’est le président Dadis qui les a fait venir. Que le président Dadis se rappelle, un jour à 2 heures du matin, il a appelé le commandant du Km36 lui disant de s’apprêter à recevoir un groupe. C’est le commandant du Km36 qui me l’a dit. Un soir, nous sommes allés chez Gono Sangaré, j’ai vu des gens. Le président Dadis ne va pas me dire le contraire. J’ai vu des centaines d’hommes armés de flèches et de machettes. J’étais surpris. Je n’ai rien dit, je me suis ressaisi. Maintenant qu’est ce que le président a fait ? Lui et les gens là sortent par une autre porte, je ne sais pas où ils sont partis. Et, ils ne sont revenus qu’à 5 heures du matin. Et, j’ai avoué directement au président que je ne suis pas content de ce qu’il m’a fait. Toumba n’était plus considéré. Général Sékouba Konaté aussi n’était pas associé », a-t-il narré à la barre.

Enfin, le lieutenant-colonel Aboubacar Diakité a souligné que les hommes de kalia étaient coordonnés par Théodore Gono Sangaré, Makambo, Bienvenu Lamah et le tout sous la coordination du président Dadis

Toumba Diakité reviendra à la barre le Lundi prochain, 24 octobre 2022 pour la suite des débats dans le procès des massacres du 28 septembre 2009.

Mamadou Aliou Sow pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...