Me Jocamey Haba aux avocats de Toumba : « [on pense] que ce sont des gros mots de l’ancien temps qui font un procès »

Le procès des événements du 28 septembre a été renvoyé hier au 05 décembre pour la suite des débats. Dans la foulée, maitre Jocamey Haba, un des conseils de Dadis Camara dans ce procès, s’est prêté aux questions des journalistes pour évoquer entre autre la photo brandie par les avocats de Toumba Diakité devant le tribunal avant le renvoi.

En réponse, il estime que les avocats de l’ancien aide camp de Dadis Camara sont en train de vouloir faire croire à tous que c’est Toumba Diakité qui aura seul fait tout dans la prise du pouvoir par le CNDD. Au sujet de la photo sur laquelle on peut voir entre autres, Claude Pivi Dadis, Toumba, Sekouba Konaté, l’homme en noir dit que ce document est faux et est fait dans le but de tromper le tribunal.

« Je pense qu’on a voulu tout simplement dire que nous sommes les seuls qui ont tout fait pour que le président Dadis vient au pouvoir. Justement dans cet entêtement, on a même produit un document qui ne mérite pas d’être produit. Un document qui en lui-même constitué non seulement en faux mais au-delà du faux, un document produit pour simplement tromper la religion du tribunal criminel. Vous l’avez constaté, nous, nous avons produit plusieurs documents en indiquant où les réunions se tenaient, quels sont les gens qui étaient à la porte, nulle part il n’y avait Toumba, Toumba ne pouvait même pas y être. On a simplement voulu comprendre qu’il (Toumba) a joué un rôle c’est pourquoi dans cet entêtement là, ils sont venus produire une photo mais totalement grotesque et c’était devant vous que l’on a montré en quoi qu’elle n’était pas une photo prise le jour même de la prise du pouvoir ».

Toujours sur le cas de la photo montrée au tribunal, Maitre Jocamey précise : « à la prise du pouvoir monsieur Toumba était sergent, or, le grade qu’il porte sur la photo produite par lui c’est un grade lieutenant. À la prise de pouvoir, monsieur Claude Pivi était sous-lieutenant or le garde qu’il porte sur cette est capitaine. À la prise du pouvoir général Konaté n’était pas général, il était lieutenant-colonel mais lorsque vous voyez sur la photo il est général de brigade c’est-à-dire une étoile. Cela indique tout simplement que cette photo a été prise après plusieurs, plusieurs mois peut-être après la prise du pouvoir. Donc il ne pouvait y avoir autrement et d’ailleurs sur la photo vous trouvez Makambo mais Makambo était à la porte du camp Alpha Yaya Diallo… »

Si tenir des gros mots devant le tribunal comme le fait Maitre Paul Yomba un des conseils de Toumba, c’est ce qui fait un procès, maitre Jocamey Haba pense que les défenseurs de l’ancien aide camp de Dadis Camara se trompent et commettent même des erreur d’un avocat débutant.

« En réalité, ce n’est que Dieu quelques part qui les punis lorsqu’on a basé sa stratégie de défense sur la manipulation, sur les contre-vérités, sur le mensonge. Lorsqu’on a pensé que ce sont des gros mots de l’ancien temps qui font un procès, on est amené à commettre des erreurs d’enfance, du débutant et les erreurs qui ont été commises aujourd’hui par les avocats de Toumba sont des erreurs d’avocat qui commencent », conclut-il.

Sow Diaguissa pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...