« … les nouvelles technologies où les téléphones et réseaux sociaux dans les concession scolaire ont fini de détruire les élèves » Guillaume Hawing.

Malgré l’interdiction de l’utilisation des téléphones dans les salles de classe, force est de reconnaître que cette mesure n’est pas appliquée.

Une situation qu’a déplorée  le ministre de l’enseignement Pré-universitaire et de l’alphabétisation Guillaume Hawing ce jeudi 12 janvier 2023 à travers une conférence initiée par la structure Bénie Fondation INC Guinée.

« Sensibilisation sur les méfaits et les avantages de la nouvelle technologie sur l’Education des enfant » est le thème de cette conférence qui a eu lieu au lycée Ahmed Sékou Touré.

Dans sa prise de parole, le ministre de l’enseignement supérieur et de l’alphabétisation a fustigé la mauvaise utilisation des téléphones par les élèves.

« Je suis très content de prendre part à cette conférence. Aujourd’hui les nouvelles technologies où les téléphone et réseaux sociaux dans les concession scolaire ont fini de détruire les élèves. Pendant que le conférencier était là, entrain d’expliquer ce qu’il faut faire,je voyais des élèves avec leur téléphone connecté et n’étaient même pas concentrés. Cela ne se doit pas. C’est la même chose dans les classes. Il y’en a en même qui prennent la vidéo du professeur pendant que ce dernier dispense les cours. Cela n’est pas normal voilà pourquoi nous avons interdit les téléphone dans les écoles. Mais très malheureusement je constate que la décision n’est pas comprise' », déplore-t-il.

Le choix porté sur le lycée Ahmed Sékou Touré pour l’organisation de cette conférence n’est fortuit, précise Nasayon Kouyaté président de BENIE Fondation.

 » Vu que les parents d’élèves et le gouvernement ne parviennent plus à jouer véritablement leur rôle, il était question que nous les organisations humanitaires qu’on puisse s’impliquer au sein des établissements scolaires. Cela en collaboration avec le gouvernement et les parents d’élèves pour faire le réveil de conscience. Nous irons dans les préfectures et villages faire comprendre aux parents qu’ils peuvent bien contrôler le téléphone de leurs enfants avec la nouvelle technologie« .

Kaba kouyate.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...