L’ancien domicile de Sidya Touré devenu siège du BGDA : « C’est de l’injustice pure et simple », maitre Béa hausse le ton

Le ministre de la Culture Alpha Soumah dit Bill de Sam a officiellement remis hier mercredi les clés de l’ancien domicile de Sidya Touré aux responsables du Bureau Guinéen du droit d’auteur pour en faire leur siège. Et cette remise officielle intervient alors que la justice ne s’est pas encore prononcé sur cette affaire de récupération du domicile privé de l’ancien PM par le patrimoine bâti public.

Réagissant à ce sujet ce jeudi 04 Juillet 2022 dans l’émission « Rien à Cacher » sur Evasion Guinée, l’avocat du président de l’UFR Sidya Touré, Me Salifou Beavogui dit être révolté face à l’injustice dont est victime son client.

Décryptage :

« Je suis révolté face à l’injustice dont il est victime aujourd’hui. Lorsqu’un humain fait l’objet d’un conflit, conflit porté devant le tribunal (…) le bon sens et même la loi recommande que cet immeuble reste en l’état jusqu’à ce que les tribunaux se prononcent sur la propriété des lieux. Dans le cas précis, monsieur Sidya Touré occupe cet immeuble il y’a plus d’une vingtaine d’année, il a tous les document d’un titre foncier qui est le droit de propriété par excellence le plus achevé. Pendant qu’il dispose de ce titre foncier, on vient, on lui déguerpit sans procédure aucune.

(…) Pendant que le dossier est renvoyé, nous avons vu hier que les lieux sont désormais affectés au BGDA, alors que le tribunal ne s’est pas prononcé encore sur la question de propriété portée devant nous. C’est de l’injustice pure et simple, mais nous ne nous laisserons pas faire, nous allons adresser dès demain au tribunal pour faire valoir davantage des droits ».

Propos décryptés par Mohamed Aguilou Dian

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...