27 C
Conakry
samedi, mai 18, 2024
AccueilGuinéeInfrastructures routières : Col Doumbouya ambitionne d’équiper les préfectures
spot_img

Infrastructures routières : Col Doumbouya ambitionne d’équiper les préfectures

Le conseil des ministres s’est tenu ce jeudi 26 janvier 2023. Le président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya a donné des instructions à ses ministres pour la réalisation des chantiers phares de la transition.

Selon le compte rendu dudit conseil, Mamadi Doumbouya a focalisé sa communication sur deux points essentiels : l’opérationnalisation des Directions préfectorales des Travaux publics et l’accompagnement et le suivi des travaux et projets des départements ministériels en cours d’exécution, pour l’exercice 2023 annexé dans un document de synthèse et d’un chronogramme d’exécution.

Pour le premier, le Président de la transition a invité le Premier ministre, les ministres des Transports, des Infrastructures et des Travaux Publics, de l’Économie et des Finances ainsi que celui du Budget à lui soumettre « dans les meilleurs délais » un plan d’équipement et de relance des Directions préfectorales des Travaux publics.

Colonel Mamadi Doumbouya a instruit à ces ministres à cet effet, de mettre à disposition le solde du Fonds d’entretien routier (FER) et toutes les autres entités mobilisatrices de ressources pour les travaux publics.

« Le Chef de l’État ambitionne de mieux équiper les préfectures du pays en responsabilisant bien entendu les préfets à cet effet », lit-on dans le compte rendu.

Par rapport au second point relatif au suivi des travaux d’infrastructures et des projets au sein des départements ministériels, relève du respect du principe de transparence dans la gestion des deniers publics mais aussi celui qui consiste à avoir une certaine visibilité sur leur exécution. Pour se faire, le colonel a instruit les ministres, à lui faire parvenir, par courrier la liste des travaux et projets en cours d’exécution et ceux budgétisés pour l’exercice 2023.

Cette liste, précise le compte rendu, « doit être accompagnée d’un document de synthèse de deux pages au maximum pour chaque projet, en indiquant le niveau d’avancement, les retards, les difficultés et les chronogrammes d’exécution. »

Source Guinée360.com

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaire

Commentaires récents