Handball : le président Paye dit ses vérités sur le cas Jean Marie « si on l’envoyait, il allait fuir… » en Macédoine

Ce sont des propos au goût de révélations que le président de la fédération guinéenne de handball a tenus ce lundi 22 août contre son ancien coach de l’équipe U20 Dames. Selon Mamadouba Paye Camara l’entraineur Jean Marie Bangoura avait planifié de prendre la poudre d’escampette une fois dans l’espace Schengen pour le mondial féminin de la catégorie susmentionnée. L’officier de la police nationale et également dirigeant sportif a d’ailleurs touché à tout sur le cas de l’entraineur Jean Marie Bangoura, au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue en compagnie de son bureau exécutif dans l’enceinte du gymnase de la FEGUIHAND, sis à Dixinn.

Des éclaircissements sur le départ du coach à la tête de l’équipe : « A quelques semaines avant la coupe d’Afrique, j’ai été interpellé d’abord par les joueuses pour me dire attention monsieur le président, nous partons vers une compétition, mais jusqu’à présent on n’a pas le sept type, ça veut c’est les sept qui commencent. La fédération si vous n’avez pas les sept types qui commencent les jeux, ça veut dire que vous avez des problèmes. J’ai interpellé le DTN (Directeur Technique National) pour lui dire attention présente moi la liste et il m’a donné la liste. J’ai vu le 2e vice président pour lui dire attention il y a problème parce que les joueuses mêmes ne font pas confiance à leur l’entraineur. On me demande si je peux faire venir les professionnels, j’ai dit non, que si je vais faire venir l’entraineur Jean Louis Leblond qui était avec les Séniors Dames. L’entraineur est revenu, il est resté dans les tribunes sur la demande du vice) président pour observer. Et Jean marie lui-même a commencé à faire les démarches. Il m’a envoyé des gens dont un de ses assistants qui répond au nom de Bangoura. Quand (ce dernier) est venu me voir, j’ai dit non, il n’est pas question, dis lui de venir en personne. Il (Jean marie) est venu, j’ai dit, je vais te répondre. J’ai cherché à faire venir tous les membres du bureau exécutif pour lui poser la question à savoir est-ce que c’est lui qui demande à ce que l’entraineur (Français) vient ? Il a dit oui au vu et au su de tout le monde, les (témoins) sont là. C’est dire que ce n’est pas lui qui a fait qualifier l’équipe et il n’a pas le niveau pour être à la tête de cette équipe », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter : « Ce que je vais vous dire plus loin, Jean marie, si on l’envoyait, il allait fuir. Il avait déjà planifié ça. Parce qu’on partait sur l’espace Schengen. Je l’ai dit en face, tu ne seras pas entraineur de cette équipe parce que ma responsabilité à l’ambassade pour avoir le visa Schengen sera engagée et je ne veux pas m’engager pour toi. A cause de toi, toute la Guinée ne va pas être bloquée. Donc tu n’iras pas. J’assume ce que je dis », précise Mamadouba Paye Camara.

Hamidou KIBOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...