Conakry : 15 étudiants guinéens en Médecine, bénéficiaires de la bourse RUSAL 2022, s’envolent pour la Russie

Quinze (15) étudiants guinéens, parmi les cinquante (50) bénéficiaires de la bourse d’études avec la société RUSAL, ont quitté Conakry jeudi dernier, 19 janvier 2023, pour la Sibérie en Russie. Un voyage qui s’inscrit dans le cadre de leur formation en Médecine à l’université Krasnoïarsk, après avoir obtenu une bourse suite au concours organisé entre juillet et août 2022 à Conakry. La cérémonie de départ a eu lieu à l’aéroport de Conakry en présence de nombreuses personnalités,
Ces étudiants guinéens, composés de jeunes garçons et de jeunes filles, ont obtenu la bourse RUSAL 2022, à l’issue d’un concours organisé à cet effet il y a de cela quelques mois. Pour cette 3ème édition, après celles de 2011 et 2018, la société RUSAL a uniquement décidé de focaliser les opportunités sur la Médecine pour les aspirants. Les bénéficiaires partent en Russie pour être formés dans toutes les filières de la Médecine pour une période de 4 à 9 ans (en fonction de la spécialité choisie) avec l’assurance qu’ils vont rentrer en Guinée après le cursus. RUSAL investira plus de 175 millions de roubles (plus de 27 milliards de GNF) dans la formation de médecins spécialistes guinéens.

Galkina Anastasia, responsable pour les bourses de Rusal en Guinée, est revenue sur l’initiative de son entreprise en faveur des étudiants guinéens. « En mai 2022, Rusal a lancé le programme de formation des étudiants guinéens en médecine bourse Rusal 2022. C’est une suite logique des précédentes initiatives éducatives de Rusal, bourse Rusal 2011 et bourse Rusal 2018. Pour cette fois, nous avons choisi la Médecine, car il nous semble que ce domaine a besoin de développement et de soutien. Nous avions eu Ebola et covid-19 contre le monde, et c’est très important d’avoir des médecins professionnels dans le pays, c’est pourquoi nous avons choisi la Médecine. Et aujourd’hui, nous envoyons le premier groupe d’étudiants à Krasnoïarsk. La Russie saluera les boursiers par le froid d’hiver, mais nous avons fait tout notre possible pour que leur arrivée soit aussi confortable que possible. Ils sont 15 étudiants qui voyagent aujourd’hui. Nous avons divisé tous les boursiers en quatre groupes. L’université, les chambres de campus sont déjà prêtes à accueillir nos étudiants, bien-sûr, les professeurs sont impatients de rencontrer les étudiants guinéens en Russie. Toutes les charges et dépenses liées au vol, à l’hébergement et autres sont à la charge de Rusal. Ils vont aller à l’université de Médecine de Krasnoïarsk. 32 étudiants vont faire leurs études à l’université et les 18 autres vont faire leurs études au collège pharmaceutique de cette université. C’est-à-dire nous allons préparer 32 médecins professionnels cardiologues, chirurgiens, médecins généralistes et 18 spécialistes de soins infirmiers et de laborantins », a-t-elle déclaré.

Ces bénéficiaires partent en Russie avec des engagements de revenir bien formés. Thierno Saïdou Bah, bénéficiaire de la bourse RUSAL 2022, quitte Conakry pour la Russie avec satisfaction. Il a profité de cette occasion pour remercier la société Rusal pour l’opportunité qui lui est offerte. « Je suis très heureux. Non seulement cette bourse représente une grande opportunité pour moi, pour ma famille et pour la nation guinéenne, parce-que nous partons pour une durée de 9 ans à l’issue de laquelle nous allons revenir en Guinée avec des diplômes. Cela nous permettra de changer le système de santé guinéen. En passant, je voudrais remercier la société Rusal, parce qu’elle nous a donnés l’opportunité dont nous avons tant rêvée. Nous les remercions beaucoup et nous espérons que cette coopération entre la Guinée et la Russie va toujours continuerMême son de cloche pour Larissa Haba, bénéficiaire de la bourse RUSAL 2022. Après avoir remercié la société RUSAL, elle a encouragé les jeunes guinéens à prendre du sérieux dans les études. « Pour les étudiants, je leur dirai de ne pas baisser les bras. Nous devons étudier, parce-que la jeunesse c’est l’avenir de demain et c’est l’avenir du pays. Donc, si nous voulons vraiment assurer le développement de notre pays, c’est à nous de bien étudier, de nous former dans ce sens. Pour la société RUSAL, je les remercie de m’avoir accordé cette opportunité au niveau de leur pays pour que je puisse continuer la formation », a-t-elle laissé entendre.

source: Guinéematin.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...