28 juillet et 04 août 2022 : le FNDC gagne le soutien de l’UFDG

La reprise des manifestations de rue par le FNDC était à l’honneur ce samedi, 23 juillet 2022 lors des différentes assemblées générales des partis politiques à Conakry. A l’UFDG on ne déroge pas à cette règle, les responsables appellent les militants à se mobiliser pour lesdites dates.

« Nous, UFDG et ANAD avons décidé de les accompagner. Nous lançons un appel solennelle pour le 28 juillet, le jeudi prochain. L’ensemble des fédérations du Grand Conakry, nos trois fédérations de Ratoma, les trois fédérations de Matoto, les deux fédérations de Dixinn, la fédération de Matam, la fédération de Coyah, les fédérations de Dubréka et la fédération de Manéah, nous vous demandons de vous mobiliser et d’accompagner le mot d’ordre de manifestation lancé par le front national pour la défense de la constitution », a laissé entendre le responsable de fédérations de l’intérieur du pays Cellou BALDE

Face à l’ampleur que prend les appels à la mobilisation et à la situation socio politique actuelle du pays, Néné Oussou a lancé au président de la Transition afin de prendre les revendications du Front National pour La Défense la Constitution en compte: « M. Mamadi DOUMBOUYA, si vous n’acceptiez que le 28 arrive vous partirez! Le front est plus lourd que vous, c’est un front lourd hein. Si tout le peuple de Guinée sort vous partirez, n’acceptez pas cela, n’acceptez cette honte là. Évitez ça ! Évitez le front. Affronter le peuple c’est dangereux hein, n’acceptez svp! », lance Néné Oussou DIALLO de l’UFDG

A noter que la première marche du FNDC n’avait pas eu lieu suite à l’implication des acteurs religieux et pour cette fois-ci ?

Ismaël Diarraye

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...