Procès du 28 sept. : Makanera Kaké cité par Marcel Guilavogui à la barre

À la barre, Marcel Guilavogui ancien garde du corps du capitaine Moussa Dadis en répondant à une question de l’un de ses avocats souligne que c’est l’ancien ministre de la communication et de l’information notamment Makanera Kaké à travers sa femme Émilie Koïvogui qui lui a demandé de lui donner sa maison pour l’aider à recouvrir sa liberté.

« C’était en 2015 lorsque monsieur Makanera Kaké à travers sa femme Émilie Koïvogui a promis de m’aider pour me faire sortir de la prison. J’avais une seule maison, on m’a demandé de donner cette maison pour qu’il m’aide à recouvrir ma liberté. Ce que ma famille a fait parce que ma mère et sa femme faisaient des réunions communautaires pour soutenir Alpha Condé. Le temps pour moi de vendre ma maison à 430 millions de francs guinéens. C’est juste une semaine après que madame Émilie m’a appelé pour me demander d’aller manger chez elle. Je suis allé, c’est là que des hommes en uniforme sont venus m’arrêter pour me déposer à la Maison Centrale sans mandat de dépôt », indique-t-il.

Mamadou Aliou Sow pour Flashguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...