N’zérékoré/Charles Wright révèle : « j’ai été martyrisé par le professeur Alpha Condé »

Tout porte à croire que Charles Wright a du mal à oublier les interminables exactions dont il a été victime pendant le règne de l’ancien premier président Alpha Condé, à cause dit-il des courageuses décisions de justice qu’il rendait.

Devant les magistrats du tribunal de première instance de N’zérékoré, ce mardi 24 janvier 2022, le garde des Sceaux a déclaré que son combat a toujours été l’indépendance de la justice en Guinée. Dans son combat, il a révélé avoir été martyrisé par le régime d’Alpha Condé pour avoir refusé de violer son serment dans l’exercice de ses fonctions de magistrat.

«Moi, je me bats pour l’indépendance de la justice. Moi, en tant que juge, j’ai été martyrisé par le professeur Alpha Condé pour me dire de violer mon serment, j’ai refusé. Mon épouse a perdu sa grossesse de cinq mois parce que j’ai dit le droit. J’ai laissé ma maison pour dormir dehors pour des raisons de sécurité. J’ai été victime de ça, mais je n’ai jamais cédé parce que c’est ce qu’on peut me faire ici, ça peut passer. Mais, dans ma tombe ce n’est pas quelqu’un d’autre qui va m’accompagner, je serai seul avec ma conscience. Je préfère subir tout ici et prier Dieu pour que mon âme ait un repos éternel que de mentir ici pour faire plaisir à un président ou à qui que ce soit au détriment des citoyens »,a indiqué le garde des Sceaux.

Faut-il le rappeler, en Guinée, la justice est pointée par les citoyens pour le manque indépendance et d’impartialité, son éloignement des populations, l’insuffisance de formation de certains magistrats…

source mosaïque Guinée 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...