mardi, juillet 23, 2024
26 C
Conakry

L’UFDG appelle ses militants à se mobiliser pour la marche du FNDC

Après l’annonce du calendrier de ses manifestations, mercredi 21 juillet, le coordinateur des fédérations de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) appelle à la mobilisation de ses militants pour répondre massivement aux manifestations du FNDC projetées pour les 28 juillet et 4 août.

Malgré l’interdiction des manifestations par les autorités de la transition, le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) compte braver cette décision en descendant dans la rue le 28 juillet et le 4 août prochain.

Même si au sein de l’opinion ces manifestations sont jugées inopportunes, le camp de Cellou Dalein Diallo soutient cette démarche du FNDC. « Je crois que les citoyens prodémocratie attendaient cette décision du FNDC que nous UFDG, ANAD nous saluons et que nous accompagnons », annonce Cellou Baldé dans Talk politique.

Il assure qu’à partir du 28 juillet prochain, «nous allons organiser les manifestations sur les voies et places publiques jusqu’à ce que la junte soit dans les dispositions de respecter et de faire respecter l’article 77 de la charte de la transition afin que nous puissions nous asseoir sous l’égide du médiateur de la CEDEAO pour que nous puissions définir un chronogramme consensuel afin d’éviter d’abord des sanctions à la Guinée et faire qu’une transition raisonnable soit trouver à l’issu de cela ».

« Nous avons confiance aux leaders du FNDC, en leurs convictions, motivations. C’est ce qui fait que les acteurs politiques que nous sommes avons décidé de nous remettre avec le FNDC pour nous opposer à cette dictature qui est en train de naître avec cette junte au pouvoir », ajoute le coordinateur des fédérations de l’UFDG à l’intérieur du pays.

Selon lui, « quel que soit ce qui va se passer d’ici le jeudi 28 juillet, nous allons organiser les manifestations sur les voies et places publiques. Je ne comprends pas pourquoi dès qu’on parle de manifestation, tout le monde est sur le-qui-vive. On a vu ici des manifestations avec des millions de guinéens aux couleurs du FNDC sans qu’il n’y ait des bavures ».

Ce proche de Cellou Dalein Diallo assure que son camp n’a rien contre le colonel Mamadi Doumbouya et ses collaborateurs.

« Nous ne manifestons pas contre la junte. Nous manifestons pour que nos revendications soient satisfaites. La transition appartient à tout le monde. C’est d’ailleurs nous qui voulons que cette transition réussisse conformément aux déclarations qui ont été faites par le colonel Mamadi Doumbouya le 5 septembre », précise Cellou Balde.

Aissata Balde

Chaud cette semaine

Les sujets

spot_img

Articles Liés

Popular Categories

spot_imgspot_img