30 C
Conakry
mardi, mai 28, 2024
AccueilGuinéeLE NÉPOTISME, LE NOUVEAU MODUS FACIENDI DE L'APPAREIL JUDICIAIRE GUINÉEN !
spot_img

LE NÉPOTISME, LE NOUVEAU MODUS FACIENDI DE L’APPAREIL JUDICIAIRE GUINÉEN !

C’est contre toute attente, jeudi dernier, lors du procès qui nous opposait au sieur Charles Wright, que la caution a été fixée de façon unilatérale et fantaisiste, par le juge audiencier sans qu’aucun débat ne soit organisé entre les deux parties au procès.

Cet acte dénué de tout sens, relevant du cynisme et qui va à l’encontre du Droit pur et de la justice normale, nous a rendus pessimistes quant à l’équité, la crédibilité de non seulement du procès en cours, mais aussi de la moralité du juge. Qui, sans tenir compte de ce que dit la Loi, est parti prendre à coup tête une décision que nous jugeons maladroite et confuse en lien avec la fixation de la caution, comme je l’ai rappelé, ci-haut.

De plus, alors que l’affaire devrait être jugée en instance, c’est-à-dire au tribunal de Dixinn, nous avons été désagréablement surpris de sa délocalisation en faveur de la Cour d’Appel de Conakry avec un renvoi aussitôt.

Sur la base de tous ces faits, de tous ces actes qui n’honorent pas la profession de magistrat et qui entache déjà la qualité de la procédure, nous avons dénoncé et récusé le Juge Ibrahima sory 2 Tounkara, pour manquement professionnel.
Et pis, le juge Tounkara est un collègue de promotion avec le magistrat Abdoulaye Conté (premier président de la cour d’appel de Conakry) qui se trouve être un des meilleurs amis du sieur Charles Wright.

Charles et Conté se sont connus au cours de leur mutation dans les années 2013-2014, à Kankan, où ils étaient tous juges d’instruction.

Déjà, après violation constatée dans la procédure, dans l’affaire susmentionnée, cette amitié établie entre Charles Wright avec une des parties au procès, en l’occurrence le juge qui a la charge de juger cette affaire, tout porte à croire ne présentera pas seulement en qualité de justiciable mais il est sûr et certain que ni le Droit, ni la Loi ne seront contraire au verdict en sa faveur. Ça ne sera qu’une simple promenade de santé pour lui.

Encore, ce qui nous a énormément rendu plus sceptiques, d’ailleurs qui amène à rompre toute confiance en cette procédure, c’est la proximité douteuse de ce juge Abdoulaye Conté avec le juge Ibrahimasory 2 Tounkara qui a bénéficié de son appui auprès du ministre Charles Wright avant d’être nommé président du tribunal de première instance de Dixinn. C’est sa caution morale.

D’autres éléments, l’avant-dernier gosse de Charles Wright porte le prénom du juge Conté. Et surtout, Abdoulaye Conté est le conseiller principal de Charles Wright.

Ce juge, Il a tout récemment dénoué la crise des avocats et des gardes pénitentiaires. Charles Wright et lui ont profité du mouvement des magistrats en 2021 pour modifier la proposition de décret avec le général Balla Samoura pour se faire nommer respectivement PG et premier président de la Cour d’Appel de Conakry. Madame YARIE, ministre de la Justice d’alors, a voulu même claquer la porte pour dénoncer cet acte indigne de notre Justice. Toujours, pour vous démontrer que ces gens sont des copains qui usent de leur influence pour charcuter et faire des gens de leur bon vouloir en faisant fi de la règle de Droit. Le juge Kabinet Keita vit actuellement une persécution par le même juge Ibrahima Sory 2 Tounkara.

Encore, récemment, les relations se sont tendues entre le procureur Algassimou et Charles Wright sur la gestion du dossier des Foniké Menguè et cie qui, en bon magistrat a refusé de plier le genou face à des desideratas d’un ministre capricieux qui veut tordre le cou au Droit pour satisfaire ses maîtres tapis connus de tous.

Le juge, Ibrahima Sory 2 Tounkara a été nommé sur recommandation de Abdoulaye Conté comme président du tribunal de première instance de Dixinn.

Toute cette réalité nous amène à ne pas avoir confiance en cette procédure qui a déjà fait montre de faiblesse quant au respect de la Loi.

Adviendra ce qu’adviendra, les leaders du FNDC, useront de tous les moyens tant au niveau national en dépit qu’on ait une justice inféodée, qu’au niveau international, pour qu’il réponde de sa forfaiture.

SEKOU KOUNDOUNO
RESPONSABLE DES STRATÉGIES ET PLANIFICATION DU FNDC

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaire

Commentaires récents