28.7 C
Conakry
jeudi, novembre 30, 2023
AccueilPolitiqueFaut-il instaurer le bipartisme en Guinée ? Voici ce qu’en pensent ces...
spot_img

Faut-il instaurer le bipartisme en Guinée ? Voici ce qu’en pensent ces deux hommes politiques

Depuis la prise du pouvoir par le CNRD le 05 septembre dernier, ils sont nombreux des structures qui souhaitent à ce que le bipartisme soit instauré dans la nouvelle constitution du pays. Cette proposition n’est pas du goût d’Oyé Beavogui secrétaire général du parti PDG-RDA et d’Ousmane kankou kaba du PEDN.

Tous invités jeudi 14 juillet 2022 dans l’émission « Sans Détour » de Sabari FM, ces deux hommes politiques proposent plutôt à ce que l’univers de la Guinée soit réglementé.

« Le bipartisme ne sert à rien. Pour nous ce n’est pas la solution, c’est un faux débat. Qu’on laisse la liberté aux gens, mais que le secteur soit règlementé. La création des partis politiques doit obéir à un certain nombre de critères. Aujourd’hui il y a des partis politiques qui n’ont pas de siège, qui n’ont pas de bureau exécutif et qui ne sont même pas représentés dans tout le pays. C’est ce qui n’est normal. Et quand on dit rencontre des partis (ils) viennent avec leur agrément en poche. Donc il faut réglementer le secteur », souhaite Ousmane Kankou Kaba, membre du bureau exécutif du PEDN

Même son de cloche pour le secrétaire général par intérim du PDG-RDA, Oyé Beavogui : « Comme il l’a si bien dit, il y a des partis politiques non seulement qui n’ont pas de siège et qui ne se résument qu’à une seule personne et cela n’est pas normal. Donc aujourd’hui il faut que cette classe politique soit assainie. Cela ne se décrète pas pour dire qu’il faut deux ou trois partis politiques. Je crois que les partis politiques qui pourront s’imposer d’eux même, le feront », soutient-il.

Dans cette émission chez nos confrères, certains auditeurs ont demandé aux nouvelles autorités de faire table rase sur certains dossiers passés comme celui d’air Guinée qui ne cesse de faire l’actualité dans le pays. Cette demande ne passe pas au PDG-RDA. Son secrétaire général estime plutôt que le principe de droit doit être appliqué à tout le monde.

« Nous pensons aujourd’hui que tous ceux qui veulent le progrès de la Guinée, nous avons besoin de justice. Cela veut dire qu’il faut réparer ce qui a été gâté pour ne plus que les gens se mettent de répéter les mêmes erreurs. Aujourd’hui le CNRD est entrain de casser un mythe dans ce pays. Certains cadres intouchables hier, ont été interpellés aujourd’hui. (…) C’est une leçon qu’on donne aux acteurs sociaux politiques. Toute personne désormais qui viendra gérer ce pays (…) aura des comptes à rendre. Il faudrait que le principe du droit soit appliqué », conclut Oyé Beavogui.

KABA KOUYATE

ARTICLES LIÉS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaire

Commentaires récents