La nouvelle est à vos côtés.

Vol de son argent : Édouard Gniankoye Lamah brise le silence

PUBLICITÉ

Partager

CONAKRY-Le Ministre guinéen de la santé, Edouard Niankoye Lamah a t-il été victime de vol ? L’affaire fait grand bruit dans la cité. Il se raconte qu’un des proches de l’actuel Chef du Département de la Santé aurait volé sa mallette bien garnie en liasses. La somme volée serait estimée à 1.300.000 euros. Pour le Ministre de la Santé, tout ceci n’est qu’un canular. Edouard Niankoye Lamah dénonce d’ailleurs la « méchanceté du guinéen », très enclin à jeter l’opprobre et le discrédit sur son prochain. « Le guinéen est méchant ! », s’exclame le Ministre de la Santé. Et d’ajouter : « ils ont raconté du n’importe quoi, inventé des photos avec des billets de banque par-ci par-là. Franchement c’est méchant (…). C’est des idioties qu’ils racontent, mais j’attends. Pour le moment, comme ils sont chauds pour publier des sornettes et des idioties, de. la diffamation, je ne dis rien. On est en train de chercher qui a mis ces choses sur les réseaux. (sociaux, Ndlr) », a déclaré Edouard Niankoye Lamah, interrogé par Africaguinee.com. La valisette d’argent aurait été retrouvée vers Coyah, mais l’auteur du vol aurait pris la poudre d’escampette. Une partie de la somme aurait toutefois disparu dit-on. Interpelé sur la question, le ministre de la santé avec un ton défian,t a lancé : « Ils n’ont qu’à nous le présenter », a-t-il dit, martelant plus loin qu’il n’a pas été victime de vol. « Je n’ai pas été victime de vol. Mais, je ne sais pas d’où est parti ça. Regardez, on raconte que c’est un million trois cent milles euros qu’on m’aurait volé (…) », avance-t-il visiblement étonné. Cette affaire éclate alors qu’il y a un bras de fer entre le Gouvernement et les Pharmaciens de Guinée. Ces derniers exigent une réglementation du secteur en diminuant les sociétés importatrices de médicaments. C’est dans cette tempête que des indiens au nombre de 50 grossistes qui évoluent dans l’importation des médicaments, auraient voulu corrompre le ministre de la santé afin plaide avec cette somme (volée) auprès du président Alpha Condé pour protéger leurs intérêts. Mais Edouard Niankoye Lamah affiche une sérénité déclarant que son département reste ouvert pour prouver son « innocence » dans cette affaire. Dossier à suivre…

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies