Vœux de l’an : ‘’il faut que nous soyons commis à la tâche de créer notre propre bonheur’’ Lansana Kouyaté

Le président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) a adressé, ce samedi 31 décembre, ses vœux de nouvel an à l’ensemble des guinéens. 

Dans cette déclaration, il estime qu’un pays ne se développe que par la qualité de la formation et par de l’éducation qui ne dépend pas que de l’école.
« A l’entrée dans le nouvel an 2023, je voudrais dire au peuple de Guinée que tout sort qu’on aura dès l’instant que nous somme à la fin d’une nouvelle année, tout sort qu’aura dépendra du peuple. Il faut qu’on soit plus engagés, il faut que nous soyons commis à la tâche de créer notre propre bonheur. Cela ne se passe pas en l’absence de qui que ce soit. Ça doit être fédératif. J’aime à le dire souvent quand un peuple renonce à sa volonté de se parfaire, de s’améliorer, etc. Alors il laisse son sort au sort. Ce qui ne doit pas être le cas du peuple de Guinée. La vérité est qu’aucun pays ne se développe que par la qualité de la formation, par la qualité de l’éducation qui ne dépend pas que de l’école, l’éducation dépend aussi de la famille. Chacun doit s’occuper de cela et je crois que si tout cela est fait, alors l’année nouvelle 2023, peut-être une bonne année. »
Kaba Kouyaté

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...