Violences à N’Zérékoré: «on a envoyé un milliard GNF à des individus qu’on connait, pour déstabiliser la ville…» (M. Ismaël Condé)

Selon Mohamed Ismael Condé, une forte somme d’argent avait été envoyée à des individus qui seraient leurs adversaires politiques, à la veille du double scrutin, pour déstabiliser N’Zérékoré, pendant ces élections.
« Quand ça ne va pas, on dit que ce sont les Guerzés qui sont contre les Koniakés ou que c’est l’inverse, c’est le quotidien de N’Zérékoré. Mais, justement, c’est pendant ce foyer de tension que les gens profitent, pour créer toutes les tensions. Parce que les gens sont en chien de faïence, les deux ethnies s’entrechoquent. Je vous dis qu’on a envoyé un milliard GNF  à des individus qu’on connait, pour déstabiliser N’Zérékoré à partir de ces élections. La personne, quand on l’a arrêtée, pour se débarrasser des policiers, il leur a donné 10.000.000 GNF, ceux-ci ont dit non, nous allons t’arrêter. A l’heure où je vous parle, il est ‘’détenu’’ », a-t-il dit.
Le gouverneur ajoute plus loin, qu’il y a, à ce jour, plus de 200 individus arrêtés. Ce mercredi la capitale de la région forestière  a, presque, repris son climat habituel. Le couvre-feu a été levé même si des agents notamment des militaires, montent des P.A dans certains quartiers de la ville

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies