Vi0l sur mineurs en Guinée:  » Des leaders religieux s’impliquent dans la lutte »

A l’occasion d’un point de presse qu’elle a animé ce  vendredi 21 février 2020 à Conakry,  l’association des Femmes au Coeur du Développement(FCD) a à travers un plaidoyer, invité les leaders religieux du pays à s’impliquer dans la lutte contre le vi0l et les vi0lences basées sur le genre.
C’est dans un document de trois pages, que cette coalition de femmes,  a 9tendu la main au Chef de l’Étattat,  les leaders religieux,  y compris les médias à s’engager dans la lutte contre les vi0ls et vi0lences faites  aux femmes et filles du pays.
《Des vi0lences prennent de l’ampleur et se font par des vagues très inquiétantes. Ce qui fait que sur  les premières page des journaux et des sites, généralement on y met ces informations 》 a affirmé Asmatou Diallo, présidente des Femmes au Cœur du Développement FCD.
Dans son allocution,  ce groupement féminin a fait état de chiffres   indiquant que 522 cas de vi0l ont été commis en trois mois( août à octobre 2018), dont 92% des femmes âgées de 15 à 49 ans ont été victimes des vi0lences, 46% de vi0l et 9% d’agression $xuelle   selon le site www.horizonguinee.com(2019/07/20.).
Présent  à  ce point de presse, des leaders religieux se sont engagés à remédier ce fléau en référant aux textes saints du coran,
《Le prophète Mohammed (PSL) a indiqué que la sanction infligée à ceux qui font la terreur et la désolation soient punis et tués parce que, ce sont les mauvais grains dans la société. Donc, que leurs bras et mains soient coupés. Alors cela voudrait dire que,  celui qui vi0le une fille a semé la terreure et la désolation et ce n’est pas normal. C’est pourquoi nous disons que  les autorités doivent prendre les sanctions les plus lourdes contre les vi0leurs, au tant que nous les religieux》, a laissé entendre Imam Elhadj Alhousseny Fadiga.
A noter que ces derniers temps,  le vi0l sur mineurs,  s’est rependu à travers le pays.
Said gaya

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies