Vaccination contre la Covid-19 : Sakoba Keita assure que le vaccin russe n’a produit aucun effet secondaire sur les guinéens vaccinés

Depuis le 30 décembre 2020, la Guinée a démarré les premières vaccinations contre la Covid-19 avec les 55 doses du vaccin russe, le Sputnik V. Ce mardi 12 janvier, le directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) s’est prêté aux questions des journalistes pour parler de la stratégie vaccinale qu’adopte son institution pour lutter contre le nouveau coronavirus.

 

À l’entame de sa communication, le Dr Sakoba Keïta indique que ces 55 premières doses étaient destinées à la phase pilote

« Avec nos relations bilatérales depuis qu’on a élaboré notre plan de vaccination (COVAX) en guise de préparation en décembre dernier, et grâce aux relations du gouvernement avec certains pays amis, il y a eu cette dotation de 55 doses de vaccin russe que nous avons pu administrer à certains de nos hauts cadres de façon pilote », précise-t-il.

Poursuivant, il indique que les premiers vaccins n’ont produit aucun effet indésirable : « après cette première vaccination, nous avons constaté que les sujets qui ont reçu le vaccin n’ont pas eu de réactions secondaires qui puissent les empêcher de travailler ou de les causer de dommages sur le plan de la santé », assure le docteur Keïta.

Le patron de l’ANSS a ensuite évoqué la campagne de vaccination à grande échelle. Pour lui, cette campagne sera menée avant la fin du premier semestre de 2021.

« La véritable campagne sera menée avant la fin du premier trimestre 2021 quand on aura une dotation assez importante par le biais des pays amis ou des partenaires comme l’OMS et l’UNICEF. C’est une vaccination pilote a été faite pour pouvoir conforter notre argumentation afin que ça soit approuvé pour une campagne élargie en République de Guinée », a-t-il fait savoir.

À la question de savoir pourquoi les hauts cadres de l’administration en première ligne, Dr. Sakoba Keïta souligne que « le chef doit montrer l’exemple pour rassurer les populations administrées de sa sincérité ».

 

Boubacar Barry