The news is by your side.

Urgent-Guinée : l’USTG menace d’aller en grève la semaine à venir

0

C’est une autre colère qui vient d’être afficher par la structure syndicale de l’USTG. Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 13 septembre, au siège de l’Union syndicale des travailleurs de guinée (USTG), ont condamné avec fermeté l’agression d’un dés leurs.  Ils invitent également le gouvernement à libéré ces personnes le plus vite que possible.

Devant les médias, c’est la pépite du syndicat libres des enseignants chercheurs de Guinée (SLECG) par ailleurs, secrétaire général adjoint de l’USTG qui a fait la lecture de cette déclaration.

« Le bureau exécutif de l’USTG informe l’opinion nationale et internationale de l’attaque de son siège à Mamou, sis à la gare routière de la Conserverie, par un groupe de bandits appuyés par les autorités préfectorales, notamment le préfet, le secrétaire général de l’administration, le commandant Traoré de la CMIS, le tout sous l’encadrement d’une importante troupe d’agents de la gendarmerie et de la police », dénonce Aboubacar Soumah.

Au cours de cette agression, le siège de l’USTG Mamou a été vandalisé, certains des responsables syndicaux ont connus des bastonnades et, « six (6) autres conduits dans les locaux de la gendarmerie pour audition » a dit l’ouragan du SLECG, Aboubacar Soumah.

« Le bureau exécutif national de l’USTG condamne avec la dernière énergie cet acte ignoble et barbare qui démontre une fois de plus l’ingérence notoire du pouvoir exécutif dans les affaires syndicales. Il exige la libération immédiate des camarades syndicalistes et la restitution de son siège, faute de quoi le bureau exécutif national se réserve le droit d’user des moyens légaux à sa disposition pour respecter tous ses droits », a lancé Aboubacar Soumah, 1er secrétaire adjoint de l’USTG version Abdoulaye Sow.

Flashguinee.info

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite