La nouvelle est à vos côtés.

UN MAITRE CORANIQUE ARRÊTÉ POUR VI0L SUR UNE DE SES ÉLÈVES À KAKIMBO

PUBLICITÉ

PUBLICITÉ

Partager

Un maître coranique accusé d’avoir baissé son pantalon devant une mineure de 14 ans et de l’avoir vi0lée a été interpellé ce mardi par des gens-drames.

Le club des jeunes filles leaders appuyés par des agents de l’office de la protection du genre et des mœurs a rendu cette arrestation possible.

 Le maître coranique avait été arrêté hier lundi 18 mars avant d’être relâché après intervention des imams et sages du quartier kakimbo dans la commune de rateau-mat. L’arrangement marche toujours dans ce bled. Sa présumée victime serait une mineure âgée de 14 ans et son élève. Apparemment, ce n’était pas le coran qui intéressait le maître, mais les formes de la petite et ce qui se cache sous sa robe.

PUBLICITÉ

 Le club des jeunes filles leaders a été saisi de l’affaire ce matin par une source sûre selon Hadia Idrissa Bah « nous avons interpellé l’OPROGEM par téléphone et ceux-ci nous ont mis en contact avec le service de protection de l’enfant et du genre du PM 3 de matam. Nous sommes rentrées en contact avec ces derniers et on a essayé de voir ce qu’on peut faire. Très tôt, le matin, on est allé sur le terrain avec la gendarmerie du PM 3 de matam, on a saisi le monsieur en question, malgré toutes les difficultés qu’on a rencontrées sur le terrain. Les vieux et imams qui étaient là-bas ont voulu négocier les choses et arranger à l’amiable.

 On leur a dit qu’il n’y a pas de négociations possibles et qu’il faut qu’il vienne ici. Le monsieur est actuellement entre les mains de la gendarmerie, la famille de la victime doit venir demain matin pour se prononcer par rapport à ça et expliquer ce qui s’est passé ».

 La présumée victime doit se faire consulter par un médecin légiste. Mais selon un premier constat, elle serait déjà déflorée. Selon Hadja Idrissa Bah, le présumé vi0leur serait un habitué des faits. Il ne serait pas à sa première action, mais les choses ont toujours été arrangées à l’amiable. Un ouf de soulagement pour les familles du quartier.

 

guineedecalee

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies