UFDG-régime Alpha Condé : le procès de « Grenade »

Le dossier de Boubacar Diallo, plus connu sous le nom de Grenade, et qui avait fait couler encre et salive, est programmé ce lundi, 11 février 2019, au tribunal criminel de Dixinn. Ce militant de l’UFDG est déjà présent dans la salle d’audience, rapporte un journaliste que Guineematin.com a dépêché sur place.

Grenade, un jeune de l’axe Cosa-Bambeto-Hamdallaye est poursuivi pour tentative de meurtre, détention illégale d’arme de guerre. Son arrestation avait fait jaser en Guinée en février 2018.

Selon le procureur de la République près le tribunal de première instance de Dixinn, Sidy Souleymane Ndiaye, sur les ondes de la télévision nationale, le 15 mars 2018, Grenade serait celui qui tire sur manifestants et forces de l’ordre à l’occasion des manifestations de l’opposition républicaine à Conakry. Le procureur avait également annoncé que Grenade a été entendu sur PV le 22 février 2018 à la brigade de recherche de Matam en exécution d’un mandat d’arrêt du 20 mai 2016.
En ce moment (11h 50′ ) Grenade est en pleine discussion avec un de ses avocats, maitre Thierno Souleymane Baldé. On note aussi la présence de maître Salifou Béavogui.
En outre, de nombreux jeunes de l’axe, militants de l’UFDG, sont présents dans la salle.

A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

44 Partages
Partagez44
Tweetez
+1