La nouvelle est à vos côtés.

Tribune: L’incroyable come-back de Papa Koly : La faute du goût ?

Tomber et se relever, c’est le pari dingue que vient de faire le leader Papa Koly Kourouma. Après une saison bien remplie dans l’ombre et dans la disgrâce, voici le début d’une autre mais sous la lumière et dans les bonnes grâces. L’homme est bombardé Ministre de l’hydraulique et de l’assainissement avec rang de Ministre d’État. Quelle belle recette politique ?
Comme l’a dit un autre : « tomber demande un instant, se relever est un périple interminable ». Seul ce qui se tient droit ne tombe. Il faut juste savoir se relever avec le bon pied pour ne pas trébucher de sitôt.
Un retour vide de sens et vide d’existence ou la faute du goût ?
C’est une nomination sans goût particulier.
Si hier, il était incontestablement le roi de la forêt, aujourd’hui, il est juste un papillon. Facile à débaucher et utilisable à souhait. L’homme est sans territoire politique. Tout a été morcelé. Le seul et unique territoire politique qui lui reste où il règne sans menace est sa page facebook. L’homme est devenu au fil des ans, l’ombre de lui-même.
Le Président a visé sur un Éléphant mais malheureusement, il a tiré sur une perdrix. C’est la preuve de l’échec de la chasse. Aucun bon chasseur ne brandira une perdrix de retour de la brousse. Papa même est fakoly, il sait bien de quoi il est question.
Bref, le gros gagnant est bel et bien, le nouvel homme fort du système. C’est ç’aussi le système quand on veut revenir au système.
À chacun son prix et à chacun son acheteur mais le plus important est que chacun se fasse une place dans le système pardon je veux dire sous le soleil.
Bon succès à mon petit esclave de fakoly!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies