TRIBUNE : 22 JANVIER 2007-22 JANVIER 2020, 13 ANS APRES LE MÊME DEFI

Le 22 janvier est une date symbolique et historique indélébilement inscrite dans les annales de la marche populaire pour le bien-être des guinéens. On se rappellera que le 22 janvier 2007, les guinéens toutes les tendances confondues sous l’égide des syndicalistes d’alors Hadja Rabiatou et Ibrahima FOFANA ont mené le combat de la défense des valeurs qui fondent la République et honorent les travailleurs. Ils ont réussi, en cette période, à faire fléchir le gouvernement sur sa positon initiale.
Le 22 janvier 2020, les guinéens seront encore dans les rues pour exprimer leur désapprobation sous la gouvernance d’un des leaders qui était dans la manifestation du 22 janvier 2007. 13 ans après, le RPG ou encore Alpha Condé pourrait-il se rappeler des guinéens qui ont donné de leurs vies, donc qui ont accepté d’aller en martyrs pour que soient sauvegardées les valeurs du vivre ensemble? Ces martyrs devraient s’étonner du comportement de celui pour qui ils ont mené le combat de la démocratie et du respect des institutions au sein du RPG. Toutefois, le fait que Alpha Condé ait nié les valeurs pour lesquelles il s’est battu au côté de ses pairs dans l’opposition ne devrait guère inhiber notre détermination. Au contraire, c’est d’ailleurs parce que nous devons honorer la mémoire de tous ceux qui ont payé de leurs vies, de leurs sangs, nous devons continuer ce combat pour qu’ils sachent que nous les avons jamais trahis.
En somme, 22 janvier 2007-22 janvier 2020 : 13 ans après, les guinéens sont encore contraints de mener le combat du respect des valeurs démocratiques sous le magistère de quelqu’un avec lequel ils ont en amont mené le combat. Mener ce combat est réellement l’expression de notre adhésion aux valeurs universelles de civilisation des temps modernes. Les guinéens ont la responsabilité de s’assumer en défendant les valeurs qui fondent leur vivre ensemble.
Fodé BALDE, Homme Politique Guinéen, LA GUINEE D’ABORD