La nouvelle est à vos côtés.

Tribunal de Dixinn : 20 ans de prison requis contre Grenade

PUBLICITÉ

Partager

Le procureur de Dixinn continue de faire ses réquisitions dans le dossier de Boubacar Diallo alias Grenade, poursuivi pour « tentative de meurtre et détention illégale d’armes de guerre ». Sidy Souleymane N’diaye a présenté l’accusé sous un tableau sombre, rapporte Guineematin.com à travers ses reporters qui suivent actuellement les débats au tribunal.

Le procureur, très à l’aise dans ses réquisitions, poursuit sa démarche visant à charger l’accusé pour que le juge, Ibrahima Khalil Diakité, rentre en condamnation. Selon lui, il y a bien eu tentative de meurtre, parce qu’il y a intention coupable du jeune homme, derrière qui les enquêteurs ont retrouvé 19 étuis de kalachnikov. « Il a fallu que les agents se servent du gaz lacrymogène, non létale, pour empêcher Boubacar Diallo de commettre un carnage ».

Devant cet état de fait, le procureur estime qu’il y a bien tentative de meurtre. « Les faits sont graves et ont considérablement troublé l’ordre public. Tout procureur est préoccupé par l’ordre public. C’est ça le droit pénal. Il n’est pas décent et il est illégal de s’attaquer aux forces de l’ordre. Boubacar Diallo a passé le plus clair de son temps à manœuvrer pour empêcher les forces de l’ordre de remplir leur mission. Je veux que ce procès serve d’exemples », a-t-il insisté.

Dans ses réquisitions, le procureur a insisté que « la solution aux difficultés politiques et sociales ne réside jamais dans la rue ; mais, dans la concertation et le dialogue ».

Insistant sur le fait que selon lui ce jeune militant détenait une arme, Sidy Souleymane N’diaye a fixé le jeune : « Boubacar Diallo, vous n’aviez pas le droit de porter une arme. Les photos en font foi. Vous ne vous êtes pas comporté en citoyen. Vous n’êtes pas militaire, vous n’êtes pas gendarme, vous n’êtes pas policier ; mais, vous avez détenu une arme de guerre, une kalachnikov ».

Finalement, le procureur estime qu’il y a eu un cumul d’infractions « détention illégale d’armes de guerre et tentative de meurtre ». Il a ainsi demandé au tribunal de « déclarer Boubacar Diallo dit Grenade, convaincu et coupable des infractions de tentative de meurtre et détention illégale d’armes de guerre. Pour la répression, de le condamner à 20 ans de réclusion criminelle et une période de sûreté de 5 ans ».

A suivre !

guineematin

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment

La Rédaction Vous Propose Également:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite

Politique de confidentialité et cookies