TPI Dixinn : Alseny Aissata tacle le procureur Souleymane Ndiaye

L’audition de Boubacar Diallo, connu sous le nom de Grenade, se poursuit au tribunal de Dixinn. Le procureur Sidy Souleymane Ndiaye a voulu démontrer que l’accusé est un jeune « dangereux ».

Le procureur a rappelé que sur les traces Grenade ont été retrouvées 18 étuis de balle. Preuve qu’il avait une Kalachnikov le jour de l’enterrement de Saidou Bah, agent de sécurité de l’UFDG.

En outre, Sidy Souleymane Ndiaye a soutenu que Grenade est le chef de la section cailloux de l’UFDG. » Des cailloux utilisés comme projectiles pour lapider les gendarmes et policiers. Comme si cela ne suffisait pas, Grenade a utilisé une arme pour tirer sur les agents. C’est par après qu’il a été exfiltré par ses protecteurs ».

Des propos balayés d’un revers de main par Grenade. Selon lui, le jour qu’il a été présenté au procureur Sidy Souleymane Ndiaye, celui-ci lui aurait promis qu’il allait pourrir en prison. » Il a demandé aux gendarmes de serrer de plus les menottes »

Des propos que le procureur qualifie de non sensés. Maître Alseny Aïssata Diallo s’est montré très en colère, accusant Sidy Souleymane Ndiaye de ressembler à un procureur du temps de la révolution de Sékou Touré.

guineematin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

40 Partages
Partagez40
Tweetez
+1