TPI de Kankan : début ce mardi des audiences criminelles

Les audiences criminelles continues du Tribunal de Première Instances (TPI) de Kankan ont démarré ce mardi, 12 février 2019. Plusieurs dossiers criminels dont des assassinats, des tentatives d’assassinat, des enlèvements d’enfants pour des fins commerciales, seront jugés, apprend-on.

Dans son réquisitoire de circonstance, le procureur de la République près le TPI de Kankan, Aly Touré, est tout d’abord revenu sur les innovations et avantages des reformes qui, désormais, suppriment les cours d’assises au profit des audiences criminelles continues. Parmi les avantages, le procureur a notamment mentionné l’allègement des procédures par la tenue régulière des audiences.

Aly Touré a, en outre, rassuré l’auditoire et les populations de Kankan, sur la volonté inébranlable de la nouvelle équipe de magistrat à rendre justice sans état d’âme dans le strict respect des lois de la République.

Quant au président par intérim du TPI de Kankan, Abdoul Rachid Camara, il s’est engagé à faire subir à tout coupable reconnu comme tel, la rigueur de la loi.

Le gouverneur de Région, Mohamed Gharé, avec à ses côtés le préfet de Kankan, Aziz Diop, au nom des populations s’est dit rassuré quant au professionnalisme des magistrats. Ce qui l’a amené à les rassurer de l’accompagnement des autorités administratives locales tout en réitérant la promesse de ne cautionner une quelconque immixtion de celles-ci dans les affaires judiciaires. Car, selon M. Gharé, il n’y aurait une administration forte sans une justice équitable et forte.

C’est à la suite de ses allocutions que le procureur général de la Cour d’Appel de Kankan, Yaya Kairaba Kaba, a déclaré ouverte les audiences criminelles du TPI de Kankan.

Mais avant, M. Kairaba a dénoncé la recrudescence de la criminalité en Guinée. Pour lui, cette situation très inquiétante, requiert une justice sans état d’âme.

Il faut, enfin, préciser que cette 1ère journée des audiences criminelles au TPI de Kankan sera consacrée au procès des présumés auteurs de l’assassinat du prédicateur Saoudien à Kantedoubalandou (Sous-préfecture de Dialakoro, Mandiana) le 16 janvier 2018. Douze (12) présumés auteurs et complices de ce crime dont 6 en cavale devraient, à cette occasion, être jugés.

guineenews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Partages
Partagez8
Tweetez
+1