Tougué : voici une préfecture au visage d’un milieu rural

Relevant de la région administrative de Labé, la préfecture de Tougué est l’une des plus oubliées du pays. Confrontée à l’inexistence de tout besoin de base, elle n’a presque rien d’une vraie agglomération. Des maisons avec des clôtures en bois et grillage, un type de construction qui n’est plus approprié dans les villes, des voiries urbaines accidentées, c’est ce qu’on y voit. 

Ce constat a été fait par un de nos reporters qui y séjourne actuellement. Tougué est à 85 kilomètres de Labé. Plus les années passent, plus sa ressemblance à un milieu rural s’impose. Preuve qu’elle ne se développe quasiment pas. Pourtant, sous le régime de Lansana Conté, elle avait des hauts placés dans l’administration voire des ministres. Mais cela n’a jamais occasionné son épanouissement.

Il s’avère que même les résidents se soucient peu de l’image de leur préfecture. Un état de fait qui s’explique par son risque de délocalisation à l’avenir. Selon un interlocuteur anonyme, Tougué est « zone minière par excellence ». Aucune exploitation n’y est en cours pour le moment. Mais, ajoute-t-il, le contraire pourrait se produire « dans 10 ou 20 ans ». 

Tougué n’est pas la seule préfecture de la région de Labé où le centre urbain ressemble à un district.

Koubia et Lelouma le sont également.

Oury Maci, depuis Tougué, pour Flashguinee.info

Tél : 628533966

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Share to...