Tchad : comment les fils d’Idriss Déby tentent de rassurer les présidents influents ?

Depuis l’instauration de la transition, Mahamat et Abdelkerim Idriss Déby mènent une intense campagne diplomatique. Voici les détails de cette initiative.

Le 10 mai, Mahamat Idriss Déby a quitté N’Djamena pour Niamey, où il s’est entretenu dans la matinée avec le président Mohamed Bazoum. Le président du Conseil militaire de transition (CMT) était accompagné pour ce premier voyage officiel à l’étranger par son ministre de la Défense, Daoud Yaya Brahim, et par Mahamat Ismaïl Chaïbo. Tous deux sont des généraux membres du CMT et d’anciens fidèles du défunt maréchal Idriss Déby Itno (IDI).

Le chef de l’État nigérien était assisté de ses ministres Hassoumi Massaoudou  (Affaires étrangères)  et  Alkassoum Indatou (Défense). Selon nos informations, Mahamat Idriss Déby et Mohamed Bazoum ont fait le point sur la situation sécuritaire au Tchad et le long de la frontière avec le Niger, région par laquelle étaient descendues les colonnes de rebelles du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) au milieu du mois d’avril dernier.

Jeuneafrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies