Takana Zion à Alpha condé : « Nous avons notre armée partout…, je m’en fous de l’axe…, méfiez-vous de… » !

Comme il a l’habitude de la faire, ce vendredi 20 mars le reggae man guinéen ‘’Takana Zion’’ a saison son principal Cannon de communication via  une longue vidéo publiée ce matin  sur sa page Facebook s’est adressé au chef de l’Etat guinéen mais aussi à ceux qui soutiennent le projet de 3ème mandat et de nouvelle constitution.

Dans son allocution Mangana a pointé du doigt les ennemis de la Guinée de tous les bords, après avoir fait comprendre qu’il n’ira pas voter ce dimanche 22 mars:

« Nous sommes là et nous n’avons peur de personne, mais seulement nous évitons de dire des mots qui pourront blesse nos dirigeants. Quoi qu’il en soit, vous êtes les dirigeants de ce pays. Donc le seul message que je peux vous donner, c’est de ne pas tenir ces élections.

Nous qui ne sommes pas encore sortie contre ce 3e mandant dans la rue, sommes plus nombreux que ceux qui sortent déjà. Nous avons notre armée à Dabondy, Bgessia, Taouyah et partout à Conakry. Le jour où nous seront prêt à sortir, personne ne pourra nous arrêter. 

« Donc, méfier-vous de votre entourage, beaucoup d’entre eux ne pense qu’à se remplir le ventre, et rien d’autre ne leur intéresse. Que les jeunes guinéens meurent dans la souffrance, ce n’est pas leur affaire. Laisser tomber ces élections… » a-t-il commencé

Takana Zion Tape sur l’Opposition guinéenne

« L’opposition guinéenne, vous êtes la plus nul opposition au monde, si vous ne vous asseyez pas à une même table pour trouver des solutions, faire les élections législative, je ne parle pas du referendum, nous resterons comme ça jusqu’à décembre 2020 et il n’y aura pas d’élection en Guinée. Vous n’allez pas droit au but, on dirait des petites filles. »

Je m’en fous de l’axe, je n’ai pas besoin de forcer les gens ou de me faire plaire, je m’en fou. Vous parlez d’ethnie en Guinée sans avoir honte. Il n’y a pas qu’une seul ethnie en Guinée, quoi qu’il en soit nous sommes nombreux ici. Et puis faite les choses dans le respect, aucune de vos prières négatives ne se réalisera ici… L’axe prend note, l’axe prends note, moi je m’en fous de ça ‘Bomboclak’, quand je serais prêt à me déplacer, je prends ma moto et je passe par Bambeto.

Vous avez une opposition de fou, qui ne font que vous sacrifier, ils font tuer des enfants et les comptes ensuite, une personne, puis 10, nous sommes à 100 morts, vous en voulez combien, il n’y aura plus de tueries en guinée maintenant… Vous êtes des jeunes, tous ses vieillard vont partir un jour, la Guinée va nous appartenir. Tout ce que nous devons faire en ce moment, c’est de s’instruire encore plus, et de se former. » A fustigé le reggae-man guinéen

Pour rappel le président de la république a convoqué la population aux urnes aux moments où la pandémie du coronavirus fait son entré en Guinée.

Vous pouvez regarder l’intégralité de cette vidéo sur ce Lien :

https://web.facebook.com/39467011796/videos/226778931773116/?t=0

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies