Sydia Touré : ‘’je suis entré en politique, c’était pour aider mes compatriotes »

Sidya Touré, président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), était ce lundi, 4 janvier 2021 l’invité de nos confrères du groupe Hadafo médias. Dans l’émission des Grandes Gueules, plusieurs questions ont été débattues, notamment sa récente sortie la semaine. Une sortie au cours de laquelle, il s’est dit ouvert à un dialogue avec le président Alpha Condé. Il estime que c’est le seul moyen de rapprochement avec le peuple, pour oublier le débat politique, qui sont devenues aujourd’hui monnaie courante en Guinée.

Selon l’ancien premier ministre, l’idée de cette discussion avec le pouvoir en place, découle dans le but de mettre un terme aux débats politiques qui ne trouvent toujours pas la solution aux problèmes, auquel la Guinée est confrontée. « Tout simplement, parce que la politique que nous faisons en tout cas, c’est pourquoi moi je suis entré en politique, c’était pour vraiment aider nos compatriotes. Depuis des années, moi je sais que toute cette situation est bloquée, nous avons fait pas mal de choses, nous continuons de dire ce que nous estimons être notre part de vérité. Mais dans cette situation de blocage, où rien ne bouge. Je dis il faut donner la possibilité au dialogue pour qu’on en sorte. Pour que, au bout de cela on ne reste pas dans ce débat politique interminable, mais qu’on se consacre peut-être à l’amélioration des conditions de vie des guinéens. Ce que je dis, ce n’est pas pour moi, mais pour la Guinée », explique-t-il.

Plusieurs dialogues ont eu lieu avec le pouvoir d’Alpha Condé, mais ces dialogues n’ont servi à rien donné comme résultat positif. Mais qu’à cela ne tienne, le président du parti UFR croit toujours à un issu favorable. Selon lui, le dialogue est le seul moyen de changer les choses en Guinée.

« On est allé aux communales de 2005, ça nous a permis d’ouvrir un canal de discussion, qui vous a permis aujourd’hui d’avoir des radios libres etc….  Donc la discussion doit être toujours possible dans un pays, pour qu’on se tourne vers la population et qu’on puisse l’aider à résoudre les problèmes, qui se posent en elle. Je ne suis pas dans un débat de reconnaissance sur quoi que ce soit. Ni dans un document que vous avez lu, où j’ai fait allusion à une reconnaissance de quel que soit », poursuit-il.

Concernant la victoire que réclame Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré a donné son point de vue.  « Je crois qu’il faut être clair, Cellou est allé à l’élection et après il a commencé à faire des manifestations pour reconnaître sa victoire, à l’élection à laquelle nous n’avons pas été.  Au tant nous n’avons pas fait campagne pour reconnaître la victoire d’Alpha ou Cellou, la question pour moi, elle n’est pas là. La deuxième chose, il faut qu’on enlève dans la tête des gens, des histoires de postes et autres.  Ce qui nous importe dans cette opération, c’est de nous sortir de cette situation. Le gouvernement formé pas formé, ce que j’entends, c’est qu’on va gouverner autrement. Mais si on dit ça 10 ans après, mais on a fait quoi 10 ans avant ? », a laissé entendre Sidya Touré.

Lamine Kaba

628 862047