The news is by your side.

Surprenante décision : Bah Oury tourne la page de l’UFDG pour un autre avenir politique

1

Si il était jusque là engagé pour jouir de tous les moyens légaux pour récupérer sa place au sein de l’UFDG ( Union des forces démocratiques de Guinée), Bah Oury vient de prendre une décision surprenante concernant son avenir politique au sein de ce parti.

Depuis son retour en Guinée, le courant ne passait plus entre lui et son ancien collaborateur, Cellou Dalein Diallo.

Le leader du parti mouvement <<le renouveau>> a créé une différence qui a surpris, il est désormais ancien vice-président de l’UFDG malgré que la justice lui a rétabli dans ses droits.

 
<< Les petits combats c’est derrière moi. Je tourne la page définitivement. Je ne vais pas me tirailler avec les uns et les autres pour l’UFDG.
C’est fini. J’ai le regard tourné vers la construction d’un grand pays à travers une conquête démocratique pour ce pouvoir. C’est ça qui m’anime aujourd’hui. Les petits tiraillements c’est derrière », a annoncé Bah Oury.
Avant d’oublier la page de l’UFDG, Bah Oury a fait un rappel d’acte de l’histoire de l’Union des forces démocratiques de Guinée.
« Novembre 2007, c’est moi qui ai signé la déclaration faisant de Cellou Dalein Président de l’UFDG », a rappelé Mr. Bah Oury qui décide d’être loin de l’UFDG pour une nouvelle aventure politique.
A suivre…
Par la rédaction !
Abonnez-vous à notre newsletter
Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales directement dans votre boîte de réception.
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
1 commentaire
  1. PaPis Baldé dit

    ces vraiment une très bne decision je vous souhaite un très bon vent politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepté Lire la suite