Sport : « Il me donnait toujours des conseils… » Le témoignage émouvant de Kaba Diawara sur Pape Diouf !

Le monde entier a pleuré pour la disparition tragique de L’ancien président de l’OM ‘Pape Diouf’ suite à une contamination au ‘COVID-19’. Ancien collaborateurs sur les antennes de Canal+, l’actuel Sélectionneur adjoint du Syli National ‘’Kaba Diawara’’ s’en souviendra pour toujours. Interrogé par nos confrère de guineenews, il a est revenu sur la façon dont il a appris cette nouvelle et est revenu sur leur relation avec beaucoup de tristesse.
« Etant confiné, j’ai appris la nouvelle de son décès à travers les réseaux sociaux et les médias. Après, j’ai vu un message de Foussény Diawara qui m’a confié que Pape Diouf était très malade. Après nous avons un groupe WhatsApp avec tous les entraineurs de ma promotion dans lequel la nouvelle est tombée vers les 22 heures 30. Après, j’ai regardé toutes les chaines d’informations, la nouvelle était partout ». a-t-il expliqué avant de poursuivre
« On dit collègue parce que nous travaillons ensemble mais pour moi, ce n’est pas un collègue mais plutôt un grand frère. Il est un exemple parce qu’il était précurseur dans plusieurs domaines. Nous avons travaillé ensemble quand j’étais joueur puis agent. C’est un véritable exemple et il faut qu’on s’en inspire pour la suite de nos carrières respectives.
Il me demandait quelle était mon ambition pour mon pays. Honnêtement, il m’a beaucoup conseillé… il avait toujours les bonnes paroles et de bons mots… nous sommes tous endeuillés par cette grande perte, aussi bien sportifs que journalistes sportifs.
Nous essayons de nous inspirer des hommes qui ont fait des grandes choses dont il fait partie. Il a été le premier agent africain en France et le premier président d’un grand club. Il avait des mots justes pour expliquer toutes les situations. Il a laissé un héritage qu’il faudra montrer avec fierté et dignité.» a-t-il regretté avec un grand hommage et le cœur rempli de peine.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies