Info d'ici et d'ailleurs

Souleymane Keïta sur la résolution des eurodéputés : « Je crois que c’est une ingérence grave de la part du parlement européen ».

Si vraiment cette résolution de 19 points adoptée ce jeudi 13 fevrier par les eurodéputés, fait coulé beaucoup d’encre chez certains acteurs politiques, alors au camp présidentiel cela est qualifiée comme une ingérence grave de la part du parlement européen.

Pour Souleymane Dounoh Keïta, conseiller chargé des missions à la présidence de la République a toutefois prévenu, ce ledit parlement que c’est à la Guinée de décider ce qu’elle doit faire, et non à une « association des pays européens ». « A mon avis, il n’appartient pas quand même à une association des pays européens de dire à la Guinée ce qu’elle doit faire. Surtout dans le cadre de l’exercice de sa souveraineté », a réagi le candidat sur la liste nationale du RPG Arc-en-ciel à Matan pour les législatives du 1er Mars, sur sa page Facebook. Souleymane Keïta est très bien convaincu : « que c’est une ingérence grave de la part du Parlement européen ».

Il faut retenir que, dans cette présente résolution sur la situation en Guinée, il est demandé au chef de l’État guinéen (Alpha Condé, ndlr) de respecter la constitution actuelle.

Gilbert. T pour flashguinee.info