Sortie de Kassory sur la casse des maisons : «C’est faux et archifaux. Il cherche à couvrir son président face à…», réagit Saïkou Yaya

À l’occasion de sa déclaration de politique générale de son gouvernement devant les députés ce mardi 07 avril, le premier ministre Kassory Fofana a indiqué que l’instruction de casser des maisons à Dubréka n’était pas venue du président Alpha Condé. “faux et archifaux » rétorque le secrétaire exécutif de l’UFR. Pour Saïkou Yaya Barry, le patron du palais de la Colombe tente de protéger son mentor.

«C’est faux et archifaux. Il cherche à couvrir son président face à l’impact social enregistré par rapport à cette façon de faire», a-t-il répliqué sur les ondes de la radio FIM FM.

Ce collaborateur de Sidya Touré estime, contrairement à Kassory Fofana, que le locataire de Sékoutouréyah était bien au courant de ce qui se passe.
«Je crois qu’il faut qu’on soit moralement bien portant pour éviter de mentir à nos populations.
Ce qui s’est passé Alpha est suffisamment au courant. Même s’il n’était pas au courant au début, mais au fur et à mesure que les choses avancent, vu l’envergure, il n’y a pas quelqu’un qui gère le pays par téléphone plus qu’Alpha Condé. Il est informé de tout ce qui se passe dans le pays. C’est sa volonté de le faire», a avancé Saïkou Yaya Barry.

En attendant les réactions des différents acteurs politiques et sociaux du pays, ce responsable de l’UFR a déjà mis son pied dans le plat de Kassory Fofana.

Boubacar Barry

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies