Info d'ici et d'ailleurs

Camps militaires de Soronkonin et Makambo : Un proche de Sidya Touré flingue le pouvoir en place, « Alpha Condé a transformé ces camps en des camps de tortures ».

C’est à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’Union des Forces Républicaines (UFR) que, le secrétaire exécutif du dudit parti, Saïkou Yaya Barry a encore tapé fort contre le régime d’Alpha Condé ce samedi 15 fevrier, en faisant des révélations choquantes.

Intervenant Saïkou Yaya Barry, a dévoilé l’existence des camps de tortures en Guinée, un à Kankan (Soronkonin) et un à Conakry (Makambo) plus précisément à Kaloum.

« Le camp Boiro est désormais à Kankan, ce camp se trouve également au camp Makambo, à Kaloum. Ces deux (2) endroits se sont illustrés ces derniers temps comme étant des camp de tortures. Vous vous souvenez, on a pris des militaires ici on les a transportés à Soronkonin, il a fallu que le Kountigui élève le ton pour qu’on les ramène à la sûreté.

Vous avez vu le jeune de Kaloum qu’on a torturé au camp Makambo par le billet d’un fils de Kaloum, je ne vais pas citer le nom parce que je ne veux pas salir l’UFR. Moi », a-t-il dénoncé. Avant de renchérir que :

« Des gens cagoulés viennent arrêter les citoyens tard la nuit pour les envoyer dans ces camps pour les torturer. (…) fouiller dans ces deux camps aujourd’hui parce qu’Alpha Condé à transformer ces camps en des camps de tortures », plus loin, dit-il :

« Dieu seul sait si certains ne sont pas morts là-bas ». Pour l’honorable Saïkou Yaya Barry, ces personnes cagoulées sont au service du président Alpha Condé, tout en leurs qualifiants de « tortionnaires ». « Il ne faut pas qu’on laisse faire. C’est pourquoi je dis qu’il faut que tout le monde achète des sifflets pour les distribuer dans les quartiers.

Ces gens cagoulés sont des tortionnaires préparés par le régime d’Alpha Condé. Il faut brûler ces gens et les tuer, parce que ce sont des hors-la-loi.

Ce sont des bandits d’un homme qu’il faut arrêter », a laissé entendre ce bras-droit de Sidya Touré dans un ton ferme.

Gilbert. T pour flashguinee.info