Société : Elie Kamano demande la libération de Kemi Seba !

Le militant africain anticolonialiste  ‘’Kemi Seba’’ a été placé en garde à vue depuis le weekend dernier pour avoir notamment insulté le président du Burkina Faso Cristian Kaboré lors d’une réunion publique à Ouagadougou.

Le franco-béninois, et fondateur du mouvement ‘’Urgences panafricanistes’’, a été interpellé samedi à Ouagadougou, accusé d’avoir tenu des « propos outrageants » au l’Etat de ce pays : « Kémi Séba a été interpellé à son hôtel dans l’après-midi du samedi par des éléments de la gendarmerie nationale » après une conférence publique sur le franc CFA à l’université de Ouagadougou, a indiqué à l’AFP Hervé Ouattara, qui organisait le débat.

C’est alors que son ami guinéen et l’ancien reggae-man Elie Kamano au activiste pour la liberté de l’Afrique s’est adressé aux autorités Burkinabès et a demandé la libération pure et simple de Kemi Seba. 

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Acceptez Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies